À peine de retour du séminaire de la Fédération internationale de judo (FIJ) tenu à Marrakech du 18 au 21 janvier dernier sur les modifications apportées au niveau de l’arbitrage et technique pour la période 2013-16, le directeur technique de la Fédération mauricienne de judo, jiu-jitsu et disciplines associées (FMJJDA), Joseph Mounawah, a organisé un mini séminaire vendredi après-midi au dojo national à l’intention des officiels et judokas.
Pour Joseph Mounawah, ces nouvelles modifications ne sont pas que l’affaire des dirigeants, mais bel et bien de tous ceux impliqués dans la discipline. Une trentaine de personnes (officiels et judokas) ont ainsi pris part à ce mini séminaire. Le directeur technique de la FMJJDA envisage dans un futur proche toucher un maximum de personnes afin qu’elles soient informées des changements apportés par la FIJ.
« Il n’est pas possible de pratiquer une discipline sans connaître les règlements. Comment les arbitres peuvent-ils être efficaces dans leur travail s’ils ne sont pas au courant des nouveautés ? D’où l’importance de ce mini séminaire. Il en est de même pour les judokas lorsqu’il s’agit de la compétition », a-t-il indiqué.
Ce dernier est conscient qu’ils vont se familiariser petit à petit à ces changements et qu’il est nécessaire que tout un chacun arrive à les maîtriser pour le bon fonctionnement de l’arbitrage et des compétitions. « Il ne faut pas aller trop vite en besogne, mais toujours est-il qu’on ne peut pas prendre trop de temps pour mettre en pratique ces changements », a déclaré Joseph Mounawah.