La judokate Annabelle Laprovidence a décroché la médaille de bronze chez les +78 kg dans la compétition individuelle, samedi, au Scottish Exhibition and Conference Centre. Elle devient du coup la première athlète mauricienne toutes disciplines confondues à être médaillée à une édition de ces Jeux.
Annabelle la providentielle. C’est le moins que l’on puisse dire après sa médaille ô combien attendue dans le camp mauricien lors de la troisième et dernière journée de compétition. Grâce à cette performance, elle met également fin à douze années de disette depuis le bronze d’Antonio Félicité décroché à Manchester en -100 kg.
« Je suis comblée. J’ai travaillé très dur ces derniers temps pour retrouver mon niveau, surtout après les championnats d’Afrique », a-t-elle déclaré juste après sa belle performance. Entrée directement en quarts de finale, la Mauricienne s’est avérée plus forte que la Canadienne Sophie Vaillancourt. Toutefois, en demi-finales, après un bon combat, elle devait s’avouer vaincue face à l’Anglaise Jodie Myers. Repêchée pour la petite finale, Laprovidence a su réagir pour prendre le meilleur de la Sri-Lankaise Sachini Wewita Widanalace et s’approprier le bronze.
Cette médaille permet à Maurice de terminer 12e au classement de la compétition de judo. Trois autres Mauriciens étaient en action jeudi dernier à l’occasion de la première journée du tournoi individuel. Christiane Legentil a terminé cinquième chez les -52 kg. Quant à Sarah Sylva, elle a pris la 7e place en -57 kg, alors que Pascal Laurent a été éliminé dès le premier tour.
Ironie du sort, la Fédération mauricienne de judo et disciplines associées (FMJDA) a annulé la participation d’Annabelle Laprovidence aux prochains championnats du monde, du 25 au 31 août à Tcheliabinsk en Russie, en raison de résultats non satisfaisants de la judokate lors des 35es championnats d’Afrique tenus à Maurice le mois dernier.