Photo illustration

La Rugby Union Mauritius a dévoilé son calendrier pour la période de février à juillet. 2019 s’annonce importante pour cette discipline, car elle sera en action lors de la 10e édition des Jeux des îles de l’océan Indien (19-28 juillet), soit après 40 ans d’absence. Outre cette compétition, plusieurs tournois verront la participation des rugbymen mauriciens durant cette période. « Pour ce nouveau calendrier, nous voulions améliorer ce qui n’a pas fonctionné l’an dernier », souligne Pravin Roodur, directeur général de la RUM. Lors du tournoi du Top 6 (XV) de l’océan Indien l’an dernier, plusieurs matches ont dû été repoussés car l’équipe curepipienne Highland Blues était en action dans ce tournoi inter-îles. Cette année, la RUM a pris en compte les demandes formulées par les clubs afin de ne pas perturber la fluidité du championnat à XV. Aussi, la RUM a souhaité organiser plusieurs matches dans différentes catégories, afin de ramener le maximum de supporters lors de ces rencontres. « Nous avons remarqué que, l’an dernier, davantage de parents, amis et amateurs du ballon ovale avaient fait le déplacement et l’ambiance a été très positive et conviviale. Donc, on ne change pas une formule qui a porté ses fruits. »

Chez les U12, alors que la sélection mauricienne s’est située dans le Top 8 lors du tournoi de Monaco en 2018, les jeunes pousses défendront une nouvelle fois défendre le quadricolore le 11 mai. Avec les JIOI en juillet, la présélection masculine aura plusieurs camps d’entraînement et des matches amicaux. Selon Pravin Roodur, « l’annonce de la sélection se fera à deux ou trois semaines avant la compétition. »

Chez les dames, le Scott 7’s qui avait été annulé l’an dernier aura lieu le 22 juin. La bande emmenée par l’entraîneur national, Nicolas Albert, aura à cœur de briller dans cette compétition. Amélie Ritter, Sarah de Commarmond, Stéphanie Domaingue ou encore Bianca Zoïle seront les cadres de ce groupe