Maurice a pris la première place des championnats de judo U17 de la Commission de la Jeunesse et Sports de l’océan Indien (CJSOI), tenus le week-end au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas, en décrochant sept des douze titres possibles.
C’est chez les filles que l’équipe dirigée par Anom Petrapermal, épaulés par Sylvio Joseph, Laval Collet et Marie-Michèle St Louis, a fait la différence. En effet, des cinq titres en individuel féminin, Maurice en a décroché quatre.
Les représentantes locales se sont imposées sur trois finales directes. D’abord avec Jocelyne Perrine qui a pris la mesure de la Seychelloise chez les -52 kg. En -57 kg, Charlène Cupidon a fait la différence pour prendre le dessus de la Réunionnaise Priscille Paulcan. Kimberley Jean-Pierre a dominé ses adversaires chez les -63 kg dans une poule à trois à laquelle, elle a tour à tour, battu la Réunionnaise Kaivala Turpin et la Seychelloisee Jessy Malbrook. Chandrine Perinne a, de son côté, su maîtriser la Réunionnaise pour enlever le titre en -70 kg.
Toutefois, en s’imposant chez les +70 kg, la Réunion par l’entremise de Rachelle Maillot, a empêché une razzia mauricienne. Gaëlle Troubas a malgré tout, pris la médaille d’argent et la Seychelloise Karine Germain complétant le podium.
« Nous sommes satisfaits de la prestation des filles. Nous aurions voulu à ce Madagascar soit là. Sa présence allait donner davantage de punch à la compétition. Sinon je dois dire que les judokates se sont bien comportées. Nous avons raté de peu de réaliser un coup parfait chez les filles », a soutenu Anom Petrapermal, responsable de l’équipe nationale de la CJSOI.
En ce qui concerne les compétitions masculines, les Réunionnais ont devancé Maurice de peu. En effet, Adil Dookhee (-60 kg) et Thierry Touvent (-73 kg) ont remporté chacun une médaille d’or. Mais les judokas de l’île soeur ne sont pas laissés faire. Gérôme Moutama a devancé Julien Charlot chez les -66 kg pour assurer un titre pour son île. Julien Lechning (-81 kg) et Benjamin Sandance (+81 kg) ont été vainqueurs dans leur catégorie respective. Grâce à ces trois titres, La Réunion devance Maurice par un titre chez les garçons.
Dimanche à l’occasion du tournoi par équipes, La Réunion a confirmé chez les garçons et Maurice chez les filles. « En général nous avons fait un bon tournoi. Et maintenant nous allons devoir repasser sur cet événement pour une évaluation de nos forces et faiblesses », a souligné le technicien mauricien.
Soulignons que ces championnats de judo de la CJSOI avaient réuni Maurice, La Réunion, les Seychelles et les Comores. Madagascar, qui avait confirmé sa participation, n’a finalement pas effectué le déplacement.