Les championnats nationaux (minimes, cadets et juniors-seniors), organisés par la Fédération mauricienne de Judo et des Disciplines Assimilées (FMJDA) ont débuté, hier, au dojo de Grande Rivière Nord Ouest. Ce sont les minimes et cadets qui étaient en action, alors que ce matin, à partir de 9h30, ce sont les juniors-seniors qui seront en compétition.
Selon le directeur de la fédération, Joseph Mounawah, ceux présents hier au dojo, ont assisté à une belle compétition entre les minimes et les cadets. Il se réjouit, de plus, qu’il y a eu des participants dans toutes les catégories. Ce qui demeure, a-t-il indiqué, un très bon signe pour le judo local. « Le niveau était correct. Il n’empêche qu’il y a encore beaucoup de travail à faire. A ce titre, j’estime qu’il faudra relancer le centre de formation. Mais dans l’ensemble, nous sommes satisfaits », a indiqué Joseph Mounawah.
Pour ce qui est de la journée d’aujourd’hui, le directeur de la fédération trouve qu’elle sera très disputée dans le sens ou ce championnat national junior-senior servira d’épreuve de sélection en vue du Africa Judo Open prévu pour les 8 et 9 novembre prochain au centre Swami Vivekananda à Pailles. « Avec l’Africa Open en ligne de mire, tous les judokas feront de leur mieux pour s’affirmer et gagner leurs places en sélection. Avec la participation des Rodriguais, la compétition sera encore plus palpitante à suivre », a-t-il fait remarquer.
D’autre part, Joseph Mounawah a déclaré que les préparatifs en vue du Africa Judo Open avance dans la bonne direction. Il a ajouté qu’à ce jour, plusieurs pays ont confirmé leur participation, dont les Etats-Unis, la Chine, l’Angleterre, le Pays de Galles, l’Ecosse, l’Irlande, l’Algérie et l’Afrique du Sud entre autres.