La mauricienne a été une invitée de dernière minute aux JO de Londres obtenant une wild card, mais elle a tout de même fait très bonne figure dans la compétition de Judo. Engagée dans la catégorie des moins de 52kg, Christiane Legentil, 20ans, qui était directement qualifiée pour les 8e de finale, a débuté son tournoi par le bon bout. Pourtant rien ne laisser présager que notre compatriote allait pouvoir s’en sortir parce qu’elle était confrontée à un adversaire très coriace.
En effet, en face d’elle se présentait l’étoile montante du judo mondial l’Albanaise Majlinda Kelmendi sixième au classement mondial et championne du monde junior en 2009 en France. Cependant, il en fallait plus pour intimider la jeune mauricienne qui dès les premières secondes du match se montrait déterminer et se lançait à l’assaut de son rival du jour. Legentil pliait le match en 1min50 à la grande surprise de tout le monde et détruisait en même temps tous les espoirs de tous les albanais d’obtenir une médaille olympique. De plus, elle y ajoutait la manière en réalisant un Ippon.
En quart de finale, notre championne nationale allait devoir affronter une judokate beaucoup plus chevronnée, la Belge Ilse Heylen médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Grèce en 2004. Christiane Legentil se donnait à fond, mais devait s’avouer vaincu par la plus petite marge qui soit. La judokate belge s’imposait par une pénalité et un yuko. Autant dire que l’adversaire était prenable, mais que l’expérience aura fait défaut à notre participante qui en était à sa première participation.
Joint au téléphone, Joseph Mounawah ne cachait pas sa joie devant la très bonne performance de sa protégée.  » Je suis très satisfait de la performance de Christiane. Malgré son jeune âge et son manque d’expérience, elle a abordé ses combats avec zéro complexe face à deux très bonnes adversaires, » devait-il déclarer avant d’ajouter  » Il ne faut pas oublier qu’elle est une très jeune judokate encore en apprentissage. C’est un produit brute qui est à surveiller pour l’avenir et qui montera sans aucun doute en puissance. Nous avons placé beaucoup d’espoir en elle. »   
Le directeur technique national regrette, cependant que l’invitation olympique soit arrivée sur le tard. Si elle était arrivée plutôt, il est d’avis qu’une médaille aurait pu être envisageable.  » Christiane n’a eu que trois mois pour se préparer. On a fait de notre mieux et s’est déplacé en France pour optimiser nos chances. Je regrette que nous ayons pas eu plus de temps pour nous préparer car un podium était dans le domaine du possible. »
Ce dernier a aussi tenu à remercier le trust fund sans qui le déplacement en France n’aurait pas pu être possible et pour son soutient. De plus, il a une pensée spéciale pour tous les acteurs qui soutiennent le judo mauricien.  » On va tout faire pour que Christiane Legentil participe à un maximum de compétitions. Sur le long terme notre objectif serait les Jeux de la Francophonie et à court terme on pense sérieusement participer au tournoi international de Dubaï en novembre prochain » dit-il en guise de conclusion. Il est à noter que Christiane Legentil retourne ce dimanche en France pour poursuivre son stage de perfectionnement .