Quoi de mieux que de bénéficier de l’assistance de techniciens expérimentés pour débuter la préparation de la saison qui s’annonce étoffée en perspective surtout en termes de compétitions ?
En effet, entre lundi et hier, les judokas de l’élite se sont entraînés à trois reprises, au dojo national à Grande Rivière Nord-Ouest, sous la houlette de cinq cadres du Judo Club Municpal St-Denis en l’occurrence Antoine Hocquette, Bernard Houseaux, Christophe Travers, Willy Grondin et Guillaume Mayer.
En vacances à Maurice, les visiteurs ont profité pour partager leurs connaissances avec les judokas mauriciens. « C’est une aubaine pour nous d’avoir la présence de ces cinq cadres durant trois séances d’entraînement. Leur expérience a été très bénéfique pour nos judokas. Ce frottement a permis à nos combattants d’acquérir d’autres aspects du judo », fait ressortir le directeur technique de la Fédération mauricienne de judo jiu-jitsu et disciplines associées.
Antoine Hocquette estime pour sa part que les judokas mauriciens sont très bien préparés physiquement et aussi dans les combats debouts, mais ont des difficultés lorsqu’il s’agit l’enchaînement au sol.
« Je suis admiratif devant les efforts consentis par les judokas mauriciens. Ils maîtrisent bien leur sujet. Cela démontre qu’il y a tout un travail derrière pour qu’il en soit ainsi. Mais en revanche tel n’est pas le cas pour les confrontations au sol », observe Antoine Hocquette.
C’est pour ces raisons, ajoute de son côté Bernard Houseaux, que l’accent a été mis sur les techniques au sol par Joseph Mounawah. « Pour démarrer une saison il est préférable de travailler le sol. C’est un bon moyen pour remettre le corps en condition après une pause, surtout comme celle des festivités. Le travail au sol est plus prudent dans le sens où le risque de blessures est minime. Cela dit l’entraîneur Joseph Mounawah a saisi le moment opportun pour accentuer les techniques au sol pour que les judokas s’améliorent », commente Bernard Houseaux.
Pour Joseph Mounawah, l’entraînement s’est bien passé cette semaine. Les séances, indique-t-il, vont s’intensifier petit à petit afin jusqu’à ce que les judokas atteignent leur vitesse de croisière.
Les championnats du Commonwealth se profilent à l’horizon, du 23 au 25 janvier à Cardiff, les Internationaux de Maurice (25-26 février) restent un autre gros morceau pour les judokas « Nous allons devoir retrouver le niveau jusqu’à février. Ces Internationaux seront un véritable test en vue des futures compétitions », souligne le directeur technique de la FMJJDA.
———————————————————————————————————————————
Le Challenge de l’Amitié aujourd’hui
Le traditionnel Challenge de l’Amitié, compétition donnant le coup d’envoi officiel de la saison de judo, se tient aujourd’hui à partir de 9h au dojo national à Grande Rivière Nord-Ouest. Cette compétition est ouverte aux différentes catégories.