Les préparatifs vont bon train dans le cadre du 19e Tournoi international de Maurice (Timau) de judo qui se tient ce week-end au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas. La Fédération mauricienne de judo et disciplines associées (FMJDA), principal organisateur de cet événement, estime que les compétitions seront relevées vu la forte participation réunionnaise.
La FMJDA effectue les dernières manoeuvres afin que ce TiMau se déroule dans les meilleures conditions qui soient. C’est ce qu’a indiqué le président de la FMJDA, Josian Valère, lors d’un point de presse hier matin au dojo national à Grande Rivière Nord-Ouest. Ce Timau est réservé aux catégories minimes, cadets, juniors et seniors.
Josian Valère a laissé entendre que la fédération a pris toutes les mesures nécessaires pour rehausser le niveau de la compétition avec notamment la participation massive de La Réunion. « Nous aurons aussi la présence de judokas français de Viliers-le-Bel. Rodrigues sera également présente. Quant à la délégation mauricienne, elle sera forte de 150 judokas. Tout indique qu’on aura de échanges intéressants à l’occasion de cette compétition qui est en quelque sorte une préparation en prévision des prochains Jeux des îles de l’océan Indien. »
Il a par la suite remercié la compagnie Leal, représentée à l’occasion par Joseline Étiennette, pour son soutien. « Sans aide du sponsor, il est difficile d’atteindre nos objectifs. Je tiens à remercier également tous ceux qui ont oeuvré pour rendre possible ce tournoi », a ajouté Josian Valère.
Prenant la parole, Joseph Mounawah, directeur technique de la FMJDA, a mis l’accent sur l’aspect technique. Il a indiqué que ce TiMau est une suite du Tournoi international de La Réunion (TiRun), tenu samedi dernier. Il a rappelé que les locaux avaient décroché treize médailles, dont quatre en or par l’entremise de Sarah Sylva, Kimberley Jean-Pierre, Steven Gourdin et Gary Guillaume. Il s’attend que la moisson soit meilleure qu’à St-Louis.
« Le TiMau sera plus intense que le TiRun, surtout en termes de participation. Nous nous attendons à des combats très disputés. Ce tournoi est un repère pour les techniciens afin de voir l’évolution de leurs judokas pour les compétitions à venir et au final les Jeux des îles en 2015 à La Réunion », a-t-il souligné.
Au-delà de la compétition, Joseph Mounawah a expliqué qu’autour de ce TiMau il existe plusieurs actions. Actuellement, les judokas de Maurice, ceux du Judo Club St-Denis et de Viliers-le-Bel effectuent un stage en commun au dojo national. Les engagés dans le TiMau seront invités à participer à un stage du 11 au 15 mars au dojo national. « La FMJDA a voulu saisir cette occasion pour en créer un autre à travers ce stage. Vu que tous ces judokas sont déjà là, autant en profiter pour qu’ils aient des frottements et ce, sous la direction des différents entraîneurs », a-t-il fait ressortir.