La Fédération mauricienne de judo, jiu-jitsu et disciplines associées (FMJJDA) accueille depuis hier une équipe jeunes du Swaziland composée d’au moins vingt-cinq personnes. Les visiteurs seront en action demain à l’occasion d’une compétition avec leurs homologues mauriciens.
Pour Joseph Mounawah, directeur technique de la FMJDDA, cette tournée de l’équipe Swaziland s’insère dans le cadre des relations qui existent entre les fédérations des deux pays. Cette formation est composée de onze judokas et autant de judokates de 7 à 16 ans, sans compter l’encadrement technique.
« La FMJJDA a toujours cultivé de bonnes relations avec les fédérations de différentes parties du globe, particulièrement avec celles de l’Afrique », indique-t-il.
La tournée de cette équipe swazilandaise ne se limite pas à des séances d’entraînement, mais il s’agit aussi de faire des compétitions. Dans cette optique, une compétition en individuel est prévue demain, à partir de 9h30, au dojo national à Grande Rivière Nord-Ouest.
« C’est à travers ce genre de frottement que nos jeunes parviendront à s’améliorer. Face au Swaziland, ils auront l’opportunité de découvrir un autre style et de s’y adapter », souligne notre interlocuteur.
Après l’épreuve de demain, la FMJJDA prévoit une autre confrontation mercredi, toujours au dojo national. Cette fois-ci, avance Joseph Mounawah, il sera question d’une compétition par équipes.
« La compétition par équipes requiert une autre tactique et aussi une certaine harmonisation entre coéquipiers. Nous avons constaté que beaucoup de pays arrivent difficilement à maîtriser cette épreuve. C’est la raison pour laquelle la FMJJDA commence à encourager les compétitions par équipes dès le jeune âge. »
Le directeur technique de la FMJJDA fait ressortir qu’il existe des possibilités que d’autres pays viennent effectuer des tournées à Maurice dans les mois à venir. « Si tel est le cas, ce sera nos jeunes qui en tireront profit. Tant mieux pour notre judo en général. »