Maurice s’apprête à accueillir les 35es championnats d’Afrique seniors de judo, prévus du 25 au 29 juin au gymnase James-Burty-David à Curepipe. Cette compétition sera une des étapes qualificatives pour les Jeux Olympiques de Rio en 2016. À l’heure actuelle, 26 pays ont confirmé leur participation.
Au moins 300 judokas venant d’une trentaine de pays sont attendus. Les organisateurs estiment que ces championnats seront très relevés et que plusieurs judokas viendront non seulement décrocher un podium continental mais également des points en perspective des Jeux de Rio.
« C’est un véritable challenge pour le judo mauricien. Mais la fédération a de l’expérience dans l’organisation de ce type d’événement. Avec le support des membres, je peux vous assurer que le défi sera relevé. Tout sera mis en oeuvre afin que cet événement se déroule dans les meilleures dispositions possibles », a déclaré Rashid Jhurry, président du comité organisateur et vice-président de la Fédération mauricienne de judo et disciplines associées (FMJDA), lors d’un point de presse au dojo national à Grande Rivière Nord-Ouest.
Le comité organisateur a indiqué que 26 pays ont déjà confirmé leur participation et s’attend que ce chiffre évolue. Pour le directeur technique de la FMJDA, Joseph Mounawah, ces championnats s’annoncent de haute facture dans la mesure où les grandes nations du judo africain seront présentes à l’instar de l’Égypte, l’Algérie, la Tunisie, du Cameroun, Sénégal ou encore de l’Afrique du Sud.
« On ne peut pas rêver de mieux. Nous serons très gâtés par la présence de ces pays. Qui plus est, vu que ces championnats sont une des étapes qualificatives des JO de Rio, nous nous attendons à des duels très disputés », a-t-il fait ressortir.
Prenant la parole, le président de la FMJDA, Josian Valère, a soutenu que l’organisation d’un tel championnat nécessite des moyens financiers importants. « Nous avons eu le soutien de sponsors et nous continuons à en chercher d’autres afin de couvrir les frais organisationnels. La fédération bénéficie du soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports. Et nous avons aussi trouvé un accord avec la mairie de Curepipe pour que ces championnats se déroulent dans cette ville ».
Josian Valère a aussi indiqué que la MBC a donné son accord pour la diffusion de la compétition malgré l’exigence de la FIFA World Cup au Brésil. Il se chuchote que certaines délégations viendront avec des journalistes et qu’une TV privée sud-africaine basée à Maurice pourrait être présente.
Josian Valère a précisé que ces championnats serviront de référence en vue du 2e Africa Judo Open Mauritius en novembre prochain. Nicolas Messner et Michel Huet, délégués de la Fédération internationale de judo, seront présents pour superviser la compétition.
Il ressort que le président de l’Union africaine de judo (UAJ), Lassana Palenfo, ne pourra pas assister à ces championnats. Il se fera représenter par le vice-président de l’UAJ, le Malien Habib Sissoko.
En ce qui concerne les hébergements, Teddy Rita a indiqué que les VIP seront à l’hôtel Sofitel, les présidents de fédération au Pearle Beach, alors que les judokas seront aux hôtels Gold Crest, Gold Nest et Sakamufer.