La Fédération mauricienne de judo et disciplines associées (FMJDA) met les bouchées doubles en vue des prochains Jeux des îles de l’océan Indien. Un stage bloqué (27 au 31 mai) se tient en ce moment au dojo de Grande Rivière Nord Ouest avec plus d’une vingtaine de judokas présélectionnés.
Le rêve de beaucoup de ceux qui défendront le quadricolore est de marcher un jour dans les pas d’Antonio Félicité, entraîneur de Rodrigues, quadruple médaillé d’or aux JIOI (1993,1998, 2003 et 2007), voire de faire encore mieux, selon Josian Valère, président de la FMJDA. Toutefois, la blessure au genou de Christianne Legentil, sportive de l’année 2014 et médaillée d’or potentielle dans la catégorie 52 kg, pourrait cette fois contrarier les plans du clan mauricien.
La FMJDA organise le week-end prochain au dojo de Grande Rivière Nord Ouest, les championnats nationaux de judo qui seront déterminants pour la sélection des JIOI 2015. Une vingtaine de Rodriguais seront également en action. La fédération prendra aussi en compte toutes les performances réalisées récemment. Seuls 14 judokas, soit 7 filles et 7 garçons, seront sélectionnés.
Les catégories au programme en féminin sont : 48 kg, 52 kg, 57 kg, 57 kg, 63 kg, 70 kg, -78 kg et +78 kg. En masculin, les Mauriciens disputeront les médailles en jeu chez les 60 kg, 66 kg, 73 kg, 81 kg, 90 kg, -100 kg et +100 kg. L’île soeur étant le pays hôte pourra certainement compter sur son public, mais les locaux sont intouchables dans certaines catégories, selon le directeur technique national, Joseph Mounawah.
Ce dernier soutient qu’en masculin la bataille sera entre Madagascar, La Réunion et Maurice chez les 60 kg, 66 kg et 90 kg. En revanche, dans les catégories 73 kg et 81 kg, La Réunion risque fort de s’imposer. Pour ce qui est des – 100 kg et +100 kg, il est difficile de déterminer le pays le plus susceptible de l’emporter, ces catégories étant très disputées.
En féminin, chez les 48 kg, un combat intéressant pourrait avoir lieu entre la Mauricienne Priscilla Morand et la Malgache Asaramanitra Ratiarison, soit les deux médaillées de bronze des championnats d’Afrique seniors 2014. En 52 kg, si Christianne Legentil se remet complètement de sa blessure, elle dominera incontestablement cette catégorie.
Josian Valère précise toutefois que « le médecin a fait comprendre que cette blessure pourrait être un obstacle à sa participation aux prochains JIOI ». Le Trust Fund For Excellence in Sports (TFES) ainsi que le ministère de la Jeunesse et des Sports en collaboration avec la FMJDA l’ont envoyée en Allemagne pour des examens plus approfondis. « Notre priorité est bien entendu la santé de notre judokate avant les médailles. S’il le faut, nous établirons un plan B au cas ou elle se voit dans l’incapacité de prendre part aux JIOI », déclare Josian Valère.
En 57 kg, Maurice a toutes ses chances de l’emporter, selon Joseph Mounawah, tout comme chez les +78 kg où s’alignera Annabelle Laprovidence, médaillée de bronze lors des derniers Jeux du Commonwealth en août dernier à Glasgow. En 63 et 70 kg, cela devrait se joueur entre Maurice, Madagascar et La Réunion.
La présélection s’entraîne au rythme de deux fois quotidiennement sous la férule de Joseph Mounawah et de l’entraîneur national, Florian Velici. Les stages et les compétitions telles que les championnats d’Afrique tenus en avril dernier ou même les rencontres nationales servent tous de répétition avant la grande échéance.