Que se passe-t-il au sein du ministère de la Jeunesse et des Sports?? Y a-t-il vraiment une personne qui fait son « homework » avant de laisser le ministre de la Jeunesse et des Sports dire tout et n’importe quoi devant les membres de l’Assemblée nationale?? Si on peut passer sous silence à la fin de cette question le fait que le ministre a pris le député Mahen Jhugroo pour le Whip de l’opposition, par contre, on ne peut rester de marbres quand le ministre donne, ce qu’on qualifiera volontiers, de « fausses informations » à une question du député Franco Quirin.
Le député de la circonscription N° 20 voulait savoir si la Fédération mauricienne de Judo a un nouveau comité directeur depuis le mardi 28 juin dernier. Dans sa réponse, le ministre de la Jeunesse et des Sports a confirmé avoir bien reçu le 29 juin une lettre de la FMJ portant la signature de Rashid Jhurry. La lettre en question, dira Yogida Sawmynaden, explique qu’il y a eu le 28 juin dernier un « reshufflement » au poste de président. La présidence de la Fédération mauricienne de Judo, ajoute le ministre, est désormais occupée par Rashid Jhurry.
Dans sa réponse, le ministre fait ressortir que : « At the Managing Committee of 28 June 2016, only 7 members – 4 elected and 3 co-opted were present, whilst the Rule 8 (9) of internal rules of the Federation stipulates that the quorum of the Managing Committee to meet shall be 8 members ». Pour le ministre, il est clair comme l’eau de roche que les règles n’ont pas été respectées. Il a ainsi demandé l’opinion du Registrar of Associations, « and appropriate action will be initiated in the light of his views ».
Après enquête…
A priori, on peut dire que les jours de l’équipe de Rashid Jhury sont comptés. Puisque quand le ministre parle d’« appropriate action » qui sera initiée, il va sans dire que des coups de bâton sur les doigts de la nouvelle direction de la FMJ devraient être attendus. Or, après une lecture de cette clause dont le ministre a relatée dans sa réponse parlementaire, on constate que la vérité est toute autre. Au final, Yogida Sawmynaden gagnerait à évincer cette personne de son cercle qui lui a donné une fausse information par rapport à ses réponses parlementaires.
À ce stade, il en vient de rappeler que la semaine dernière nous avons eu droit à une réponse du ministre voulant que le DTN, Urdas Constantin, se trouvait en Roumainie, alors que depuis 72 heures le technicien avait déjà pris l’avion pour Rio par le truchement d’un billet payé par le MJS.
Cette semaine également, le ministre s’est complètement trompé dans sa réponse. Si ce n’était qu’une unique fois, on aurait pu dire que c’était un « slip of the tongue », mais en deux occasions Yogida Sawmynaden a cité la section 8 (ix) du Memorandum of Association de la FMJ.
Rule 8 (ix) des statuts de la FMJ
Or la section 8 (ix) des statuts de la fédération cite : « The General Assembly shall have the power to revoke the auditor or any or all the members of the Managing Committee by taking a vote to that effect with a majority of three quarters of the total number of vote held by all members of the Assembly. In case the whole Managing Committee is so revoked, a new Managing Committee shall be elected within a period of one month of the date of revocation of the last Committee. For that purpose, members present at the General Assembly shall set up a caretaker committee and designate a President to chair that committee, Secretary who will be responsible to organize the Assembly and 3 members. »
Une lecture de cette clause fait comprendre qu’elle n’est ni de près ni de loin liée à la réponse du ministre. Mieux encore, nous avons cherché dans les statuts de la FMJ toute clause qui parle du quorum du comité direction, puisque c’est le point de départ pris par Yogida Sawmynaden pour dire devant les députés et ministres de l’Assemblée générale que les procédures n’ont pas été respectées. Il ne fallait pas chercher plus loin que la section 9 (vi) : « The quorum shall be constitued by more than half of number of voting members of the Managing Committee ».
Un simple calcul démontre que le quorum du comité directeur de la FMJ devrait être de six membres et non de huit comme a persisté à dire le ministre, tout en évoquant une lettre de l’ACNOA qui n’a aucune valeur légale et sportive pour interdire aux membres de la FMJ de décider de leur avenir.
Quirin : Le ministre a fait référence à une lettre de l’ACNOA, qui, comme nous le savons tous, est un regroupement de différents comités olympiques. De ce fait, est-ce que l’honorable ministre peut nous dire s’il trouve normal que cette organisation puisse intervenir dans le fonctionnement de la fédération mauricienne de Judo?? Comme l’ACNOA n’est pas la Fédération internationale de Judo ni l’Union de Judo Africaine, est-ce que l’ACNOA a les pouvoirs d’intervenir dans le fonctionnement de la fédération locale de Judo??
Sawmynaden : In this case the main point is that at the Managing Committee which was held, only 7 members were present and the Rule states that a minimum of 8 members should be there to have the Managing Committee. So, let us wait for the views of the Registrar of Association.
Quirin : Si j’ai bien compris, le ministre veut attendre le point de vue du Registrar of Association. Mais ma première question était : est-ce que le ministère des Sports — de par ce qui s’est passé, qu’il n’y avait pas le quorum requis stipulé par la loi — à ce stade reconnait ou pas la nouvelle composition du comité directeur?? C’est cela que j’aimerai savoir tout d’abord.
Sawmynaden : So far that nothing has been in order, we recognise the previous committee which was duly and democratically elected.
Quirin : Est- ce que l’honorable ministre est au courant que durant ces huit derniers mois, il n’y a eu aucune réunion du comité directeur de la fédération et que depuis quelque temps cette discipline piétine. Je pense qu’il est grand temps que le ministère de la Jeunesse et des Sports se décide à mettre bon ordre au sein de cette fédération, au sein de cette discipline.
Sawmynaden : Yes, that’s what we are doing. So, we will wait. Because one is saying that they have been sitting, the other group is saying that they have not been sitting. Let the Registrar of Associations come with his views and from there we will take all actions. But, we will need to take into consideration that the Olympic Games are just behind the door and we have one judo who is being qualified and we don’t want any actions so that she can be suspended.