Les internationaux de Maurice de judo ont tenu l’affiche le week-end dernier au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas. Maurice, La Réunion (JCO 974, JCO St-Denis, Pôle Espoir, ADGQ et Ligue de Réunion), Rodrigues, Madagascar et la France (St-Denis Fitness Club et Haute Savoie) ont livré bataille dans les différentes compétitions et nos représentants se sont bien tirés d’affaire.
L’équipe mauricienne a décroché cinq médailles d’or, six médailles d’argent et six de bronze. Sarah Sylvia a décroché l’or dans la catégorie juniors-seniors (-52 kg) en battant la Malgache Niando Andriamanivo en finale, dimanche.
« Je suis très heureuse de ma victoire car cela fait un an que je n’ai pas combattu contre une Malgache. Le judo mauricien et le judo malgache sont différents. À Maurice, je trouve que les judokas ont plus de techniques mais manquent d’agressivité et à Madagascar c’est l’inverse. Je remercie Michael Glover du Trust Fund pour le soutien financier, le président Rashid Jhurry ainsi que mes entraîneurs Joseph Mounawah, Sylvio Joseph, Alain Lumeau, Nicholas Héry et ma famille qui m’ont beaucoup aidée durant ma carrière », confie Sarah Sylvia.
Des quatre autres îles, c’est Maurice qui a engrangé le plus de médailles d’or avec John Nanon (-66 kg), Mike Rigobert (-90 kg) en masculin et chez les filles Sara Sylvia (-52 kg), Michelle Marie Godin (-78 kg) et Annabelle Laprovidence (+78 kg).
Côté malgache, Velona Adrianaivora (-48 kg), Hrinir Rakotoarison (-57 kg) se sont imposées chez les filles et pas de première place chez les garçons. La Réunion s’est signalée avec Thomas Rivière (-73 kg), Balthazar Leriche (-100 kg) en masculin et chez les filles seulement Johanne Fabregue (-63 kg) a remporté la médaille d’or.
Les Rodriguais sont repartis avec deux médaillés d’or grâce à Olivier Pierre Louis (-60 kg) et Jessica Samoisy (-70 kg). Et les Français se sont contentés de deux médailles d’or seulement chez les garçons avec Mathieu Deberdh (-81 kg) et Patrice Camozzo (-100 kg) du club France Fitness.    
Olivier Pierre Louis a fait la fierté Rodriguaise en battant le Mauricien Pascal Laurent en finale -60 kg. « J’ai eu un match assez difficile contre Laurent, il m’a déjà battu en décembre 2011 pour le match de la troisième place pour le tournoi national de Maurice. Je ne pensais pas accéder en finale car le niveau des Mauriciens évolue de plus en plus. Je remercie mes entraîneurs Jean-Paul Azie et André Cupidon de Rodrigues et Ricardo Jhuron qui me permet de m’entraîner dans son club à Maurice », explique Olivier Pierre Louis.
« Les deux jours de compétitions étaient très bien organisés. Roger Vachon, le conseiller spécial de la Fédération internationale de judo, a commenté les finales et il aura aussi la dure tache de superviser le Grand Prix qui sera organisé en 2013 à Maurice (2 et 3 novembre). Le Grand Prix est organisé dans cinq pays, à Dubaï, en Chine, en Allemagne, à Baku et aux Pays-Bas. Un cash prize de $ 100 000 qui sera divisé en quatorze catégories et les judokas tenteront de décrocher une qualification pour les Jeux Olympiques 2016. Ils restent beaucoup de travail à faire pour les judokas mauriciens », fait ressortir Joseph Mounawah.
À noter qu’une délégation mauricienne mettra le cap sur l’île soeur le vendredi 2 mars pour le Tournoi International de La Réunion.