Le tournoi « International de Maurice » qui est organisé par la Fédération mauricienne de judo et qui réunit plusieurs clubs mauriciens et réunionais au Dojo de Grande-Rivière, prend fin aujourd’hui, avec l’entrée en action des judokas de la catégorie junior et senior. Ces derniers clôtureront la compétition avec des duels à couper le souffle.?Parmi les Mauriciens qui fouleront le tatami, nous avons chez les dames, Sarah Silva qui sera engagée  dans la catégorie des –57 kg et Annabelle Laprovidence, qui elle, évoluera chez les + 78 kg. Chez les messieurs, on retiendra la participation de Andy Léveillé chez les +100 kg. Ces derniers sont les favoris dans leur catégorie respective pour décrocher la médaille d’or.
Hier, les participants de la catégorie minimes et cadets ont assuré le spectacle avec enthousiasme. La finale qui a retenu l’attention, c’est celle qui opposait deux Réunionnais à savoir Cyril Figuin du club de St Denis et Cyrile Dyguda du JCO dans la catégorie des –81 kg (cadet). Et c’est Figuin qui est monté sur la plus haute marche du podium après une lutte éprouvante avec son adversaire.
« C’était une finale très serrée car Dyguda est très costaud. Mais Je suis resté concentré tout au long du combat. Et quand j’ai eu une ouverture, j’ai tout de suite tenté une technique qui l’a envoyé au sol. Ensuite, j’ai dû puiser dans mes réserves pour l’immobiliser », raconte  Cyril Figuin. De son côté, Cyrile Dyguda avoue en toute humilité et avec le sourire aux lèvres que son ami méritait la victoire. « J’ai commis une erreur et il a su en profiter. Dès l’instant où il m’a maîtrisé sur le tatami, la victoire lui était acquis. Cyril Figuin est un futur grand champion », a-t-il fait ressortir.
Du côté des Mauriciens, Laeticia Loumeau a fait honneur à son club de judo de Ste Croix. Elle a battu en finale des –48 kg (cadette) la Réunionnaise Floriane Dufestin, judokate du Dolo La Ravine. Allexia Castro (Portois) prend, quant à elle, la troisième place en prenant le meilleur sur Elodie Pierre-Louis (Ste Croix). « Face à la Réunionnaise, j’ai tout donné car cette médaille d’or je la voulais. Je suis très fière de ma prestation car ce n’était pas une confrontation facile », admet la Mauricienne de 17 ans.