Le calendrier d’activités 2014 achevé, la Fédération mauricienne de judo et disciplines associées (FMJDA) lorgne désormais la saison 2015 avec en point de mire les 9es Jeux des îles de l’océan Indien à La Réunion (août) et les 36es championnats d’Afrique seniors à Libreville (avril).
Certes, la FMJDA prévoit plusieurs activités l’année prochaine, mais les rendez-vous indianocéanique et continental demeurent les principaux objectifs. C’est ce qu’a affirmé le directeur technique de la FMJDA, Joseph Mounawah.
Après avoir décroché seulement trois médailles aux 8es JIOI en 2011 aux Seychelles, le judo mauricien veut rebondir pour une meilleure moisson en août prochain à l’île soeur. Pour parvenir à son tel objectif, la FMJDA doit accentuer la préparation de ses judokas.
Selon le technicien, les combattants seront mis à l’épreuve en mars avec la tenue des Internationaux de Maurice. « Cette compétition sera en quelque sorte une entrée en matière pour les judokas élite. Les judokas de la présélection seront sollicités par la suite à travers leurs entraînements pour préparer d’autres échéances », a-t-il fait ressortir.
Joseph Mounawah avance également qu’un mois après, au moins quatre judokas seront retenus pour participer aux 36es championnats d’Afrique seniors prévus du 23 au 23 avril à Libreville, Gabon avec des visées sur des podiums mais aussi pour se mettre en condition des JIOI.
« Nous avons le potentiel de faire de podiums pour les prochains championnats d’Afrique. D’ailleurs, Christianne Legentil était à deux doigts d’obtenir l’or en juin dernier dans ces mêmes compétitions à Maurice. Nous espérons qu’elle fera mieux l’année prochaine. D’autres judokas peuvent prétendre une place au podium », a ajouté le technicien.
Une fois le rendez-vous de Libreville terminé, l’accent sera mis essentiellement sur la préparation finale des 9es JIOI, où la FMJDA veut faire oublier le rendez-vous de 2011. Avec trois médailles dl’or lors de la 8e édition, la moisson était maigrelette.
« Les JIOI demeurent la priorité de nos priorités pour 2015. Dans ce contexte, tout sera mis en oeuvre pour que nous soyons exacts au rendez-vous. Nous aurons notre mot à dire lors de cette compétition. Maurice reste malgré tout une référence en judo dans la région », a indiqué le directeur technique de la FMJDA.
Même si la préparation pour les JIOI est arrivée à un stade avancé, la fédération attend aussi une rencontre avec le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden, pour l’orientation future.