La judokate Christiane Legentil n’a finalement pas atteint son objectif qui était de décrocher un podium à ces Jeux de la Francophonie. Engagée hier dans la compétition des -52 kg, elle s’est contentée d’une cinquième place au général. Classée septième aux Jeux Olympiques de Londres, elle a malheureusement échoué au pied du podium.
Christiane Legentil avait néanmoins débuté la compétition tambour battant en prenant le meilleur de la Camerounaise Angeline Tidang en huitièmes de finale de la catégorie. En quarts, elle a eu sur son chemin la Française Lucile Duport. La judokate originaire de Rodrigues a eu pas mal de difficultés face à une adversaire visiblement plus percutante dans ses enchaînements.
Malgré cette défaite, en quarts de finale (repêchage), Legentil est parvenue à faire la différence par ippon face à la Sénégalaise Mariama Ndao. En demi-finale (repêchage), elle n’a pas eu les coudées franches face à la Haïtienne Linouse Desravine. Cette dernière s’est imposée sur pénalité. Cette défaite a mis fin aux espoirs de la Mauricienne d’accéder au podium. Cette catégorie des -52 kg a vu la victoire nette et sans bavure de la Française Lucile Duport. Elle a dominé la Roumaine Christina Matie en finale par ippon.
Les Jeux de la Francophonie étant désormais terminés pour Legentil, l’attention est maintenant braquée sur Sarah Sylva, autre judokate mauricienne engagée dans ces Jeux. Elle devait être action aujourd’hui chez les -57 kg face à la Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard. Cette catégorie regroupe treize participantes.