Le président de la Fédération internationale de judo (FIJ), Marius Vizer, effectuera possiblement une visite à Maurice le mois prochain en vue du Grand Prix de judo qui aura lieu les 2 et 3 novembre 2013 au Swami Vivekananda International Conference Centre.
C’est ce qu’a indiqué le directeur technique de la Fédération mauricienne de judo, jiu-jitsu et disciplines associées (FMJJDA), Joseph Mounwah. Doté de $ 100 000 (?Rs 3 M), ce Grand Prix va attirer les meilleurs judokas de la planète. Pour cette compétition est prévue une grosse organisation, d’où la visite du président Vizer.
« Il viendra faire un constat des installations prévues pous abriter un tel événement. Si le Swami Vivekananda International Conference Centre a déjà été choisi comme site de compétition, en revanche, rien n’est finalisé en ce qu’il s’agit des établissements hôteliers pour l’hébergement », avance notre interlocuteur.
Joseph Mounawah avait tout récemment rencontré Marius Vizer à Agadir dans le cadre des 33es championnats d’Afrique des nations. « C’était l’occasion de parler de l’organisation de ce Grand Prix et aussi de ses implications, que ce soit en termes financier, d’hébergement, de personnel, entre autres. Nous avons aussi discuté des éventuels projets pour le judo local et régional », souligne-t-il.
Marius Vizer n’en sera pas à sa première visite à Maurice. Le patron de la FIJ y était en effet en avril-mai 2009 à l’occasion des championnats d’Afrique des nations au gymnase Pandit Sahadeo.
En ce qui concerne la constitution du comité organisateur du Grand Prix Maurice 2013, la FMJJDA est toujours à la recherche de personnes de calibre aguerries à ce genre d’événements.
« Nous sommes en quête de personnes qui auront la responsabilité d’organiser un Grand Prix comparable à ceux qui se tiennent à l’étranger. Nous faisons un pressant appel à ceux désirant nous aider à ce niveau », ajoute Joseph Mounawah.
Si sur le plan organisationnel il y a toujours du travail à effectuer, par contre, en ce qui concerne l’aspect technique, tout est sous contrôle à la FMJJDA. D’ailleurs, Joseph Mounawah possède une bonne expérience à ce niveau puisqu’il a été sollicité pour travailler au cours de différents Grands Prix, dont le dernier en février à Düsseldorf en Allemagne.
Pour Joseph Mounawah, au-delà de l’aspect sportif, ce Grand Prix sera aussi bénéfique pour le pays à différents niveaux. « En organisant cet événement, Maurice sera la capitale du monde du judo dans la mesure où les médias internationaux vont se déplacer pour en assurer la couverture. Les personnalités du judo mondial seront également présentes. Cet événement va attirer d’autres personnes, ce qui va être profitable pour l’industrie touristique. »
Le Grand Prix de judo est réservé aux judokas et judokates chevronnés. Le public mauricien aura l’occasion de voir à l’oeuvre des champions continentaux, du monde ou olympiques.