La Fédération mauricienne de Judo a animé un point de presse jeudi dernier au dojo de Grande Rivière Nord-Ouest. Le président de  cette instance Josian Valère est revenu sur les 34e championnats d’Afrique qui se sont déroulés à Maputo. Il a surtout commenté la performance des trois athlètes mauriciens engagés en la personne de Mcleod Paulin, Christiane Legentil et Jonathan Charlot.
 » Paulin a commencé la compétition lors de la première journée en -80kg, une catégorie qui regroupait au moins 30 athlètes. Après 4 matches il avait un bilan de deux défaites et de deux victoires. Au final, il a pris la septième place au général. En ce qui concerne Christiane Legentil, elle était considéré comme la judokate à battre dans sa catégorie après sa bonne performance aux Jeux Olympiques. Cependant, elle n’a pas pu aller au bout de son parcours et a dû se contenter d’une médaille de bronze. Jonathan Charlot qui s’est déplacé à ses propres frais, il était clair qu’il n’était pas suffisamment préparé pour une telle compétition. Il a eu l’occasion de constater ce qu’est la haut niveau et du travail qu’il doit fournir, » a soutenu Josian Valère.
De son côté Joseph Mounawah est d’avis que Christiane Legentil aurait pu réaliser une meilleure performance mais elle a pêché au niveau physique.  » Il faut dire que son calendrier de travail en France ne coïncide pas avec le notre.  Son manque de condition physique s’est surtout fait sentir lors de son dernier combat où après deux minutes, elle était déjà essoufflé, » assure-t-il. Cette rencontre a aussi été une occasion pour le nouveau président de la fédération de judo de rencontrer le son homologue de la Fédération International de Judo (FIJ) et de finaliser les modalités en ce qui concerne l’organisation de l’Africa Open qui se tiendra à Maurice en novembre.
« On a présenté la situation mauricienne et on a reçu le soutien de l’instance international. De plus, on a aussi eu l’occasion de sonder plusieurs pays au sujet de leur participation et ils ont tous répondu par la positive. Ce qui est très encourageant. Le FIJ a aussi promis de nous aider en ce qui concerne les équipements, » a déclaré Josian Valère. La bonne nouvelle de ce point de presse reste sans aucun doute le stage de haut niveau dont bénéficiera Christiane Legentil.  En effet, la judokate mauricienne aura l’occasion de faire un tour du monde avec quelques champions. Elle sera d’abord en déplacement en Angleterre et elle aura l’occasion de cotôyer Neils Adam, entraîneur de la sélection britannique de judo lors des Jeux Olympiques pendant 15 jours. Ensuite Christiane Legentil aura rendez-vous en Chine pour 10 jours et elle participera à une compétition en Mongolie.
La Corée du Nord sera aussi au programme entre autres. Le tout s’échelonnera sur une période de 6 mois.  » C’est une première pour le judo mauricien. Jamais personne auparavant n’avait bénéficé d’une telle bourse. Ce stage lui permettra d’arriver dans les meilleures dispositions aux Championnats du Monde au Brésil, » a dit Josian Valère. Ce rendez-vous africain a aussi était la plateforme pour revoir un peu les différentes structures dans les différentes régions du continent noir. Il a été noté qu’il existe une grosse disparité entre l’Afrique subsaharienne et l’Afrique maghrébine. Un gros budget sera déboursé pour niveler le tout et Maurice devrait aussi en bénéficier.