Le juge David Chan Kan Cheong a émis un ordre hier pour que soient bloquées les procédures en vue d’aller de l’avant avec la vente à la barre d’une maison. C’est une banque commerciale qui a enclenché ces procédures parce qu’un couple, qui lui a emprunté une somme de Rs 2,5 millions, avait un reliquat de Rs 241 000 à rendre à l’établissement financier pour que soit complètement réglée la dette.
La banque a demandé, et obtenu, de la Master’s Court d’entamer la mise en vente de la maison concernée selon le système de Sale by Levy. Devant cet état de choses, les créanciers de la banque en question ont fait savoir à celle-ci qu’ils tenteront de trouver environ Rs 200 000 à lui remettre. Toutefois, en dépit de plusieurs reports de l’affaire devant la Master and Registrar, cela n’a pas empêché les procédures de continuer. Le 3 octobre 2013, l’instance judiciaire a procédé à la mise en vente du bien immobilier du couple en question. Dans la motion qu’ils ont logée devant le juge Chan, les deux plaignants ont obtenu que l’affaire soit rappelée. Ce qui a été fait le 19 février, audience lors de laquelle le couple a fait remarquer qu’il tenait beaucoup à cette résidence, étant donné que la famille l’a occupé pendant une trentaine d’années.
Le couple sera fixé le 30 mai prochain, date à laquelle la Master and Registrar a prévu le rappel de l’affaire.