Le groupe IBL a annoncé des profits après impôt de Rs 398,4 M pour le premier semestre (juillet-décembre) de son exercice financier 2013-2014, comparativement à Rs 378,7 M pour la même période de l’année précédente. Selon la direction du groupe, les conditions commerciales demeureront difficiles pour le second semestre, soit jusqu’à fin juin 2014.
Les résultats non audités pour la période juillet-décembre 2013 font voir que les revenus sont passés de Rs 9,99 milliards à Rs 10,3 milliards. Cependant, note la direction, cette croissance de 5% des revenus n’a produit qu’une augmentation de 1% des profits opérationnels, une situation qui, précise-t-elle, confirme la pression continue sur les marges. Pour le dernier trimestre de l’année écoulée, IBL a réalisé un chiffre d’affaires de Rs 5,1 milliards contre Rs 4,7 milliards pour la période correspondante de 2012 mais les bénéfices opérationnels ont diminué, passant de Rs 306,666 M à Rs 284,4 M. La période octobre-décembre 2013 a été marquée par des profits nets de Rs 171,7 M contre Rs 189,6 M en 2012.
La répartition des résultats par secteur d’activités indique que sur le total des Rs 10,3 M de revenus réalisés sur la période juillet-décembre 2013, la contribution des opérations dans le secteur du « Seafood & Marine » a été de près de Rs 3 milliards (en légère baisse par rapport à sa performance pour la même période de 2012) alors que celle du secteur « Retail » s’est élevée à Rs 2,7 milliards (en hausse par rapport aux Rs 2,6 milliards enregistrés pour le même semestre de l’exercice précédent). Les autres secteurs comptant une contribution significative sont : l’ingénierie (Rs 1,7 milliard : performance stable) et le commerce (une augmentation de Rs 146 M à Rs 1,6 milliard).
« The engineering and Retail sectors were particularly affected whilst new lines of business in certain other sectors helped to mitigate the impact », commente la direction d’IBL.
S’agissant des profits opérationnels, on observe que la part du secteur « commerce » s’est améliorée, passant de Rs 86,1 M à Rs 107,9 M. Un meilleure performance a également été notée du côté du secteur « Logistics, Aviation & Shipping » avec un montant de Rs 82,7 M (+Rs 20,3 M) et des services financiers (+Rs 10,7 M à Rs 73,3 M). En revanche, le secteur ingénierie a subi un recul important (de Rs 137,6 M à Rs 88,6 M). La performance du secteur Seafood & Marine n’a pas évolué. Le groupe IBL fait ressortir que la rentabilité du secteur du seafood au cours de la période juillet-décembre 2013 a été affectée par des conditions de marché déprimantes. Cependant, cette contre-performance a été compensée par de meilleurs résultats enregistrés au niveau des « marine activities ».
IBL fait également remarquer que les compagnies associées ont fait mieux, contribuant à une amélioration de 5% des profits avant impôts, ceux-ci se situant à Rs 435 M.