Jonathan Charlot fier de sa performance à l'Open d'Allemagne

Belle prestation de Jonathan Charlot à l’Open d’Allemagne, tenu les 6 et 7 octobre dernier, à Gelsenkirchen. Engagé dans la catégorie des -77kg, le Mauricien a décroché une médaille de bronze en fi ghting. Des 21 combattants venus de quatre coins du monde, Jonathan Charlot a pu tirer son épingle de jeu en montant sur la troisième marche du podium et conserve au passage, sa deuxième place mondiale. Un classement qu’il occupe depuis, qu’il a obtenu une médaille d’argent à l’Open de Balkan, en septembre dernier. En effet, après avoir passé le cap des 8es de finale et des quarts, Charlot, loin d’être déméritant, s’incline en demi-fi – nale contre un Allemand (13-11).

Selon le président de la de la Mauritius Jujitsu Federation (MJJF), Nuvin Proag, son protégé aurait même pu aller plus loin. « Un mauvais arbitrage lui a coûté la finale et une possible médaille d’or si ce n’est pas l’argent », fait-il ressortir. Reprenant du poil de la bête, Jonathan Charlot sort une très belle prestation pour le match de classement face au Hollandais, Edel Vogelzang Boy. Un adversaire qu’il connait très bien pour l’avoir affronté en fi nale, à l’Open de Balkan. Un combat qui s’est soldé par une défaite du Mauricien. Un mois après, les chemins des deux combattants se sont à nouveau croisés, en offrant l’occasion à Jonathan Charlot de prendre sa revanche. « Nous connaissons déjà son adversaire. Nous avons mis en place une stratégie en ce sens et cela a payé. La performance de Jonathan est fort louable, car l’Open d’Allemagne était de niveau mondial. À l’approche du championnat du monde en novembre prochain, la crème des combattants sont venus se tester » fait-il ressortir.

D’ailleurs, le prochain objectif de Jonathan c harlot est les Mondiaux de Suède qui se tiendra en novembre prochain. Afi n de mettre toutes les chances de son côté, Nuvin Proag et le Directeur technique national Nicolas Herry mettront en place un programme taillé sur mesure pour peaufi ner les qualités de leur poulain qui a « de grande chances d’accrocher un podium », dit Proag. « Nous prévoyons de l’envoyer en stage en France, en début de novembre, où il aura l’occasion de participer au championnat de France. Mais on aura besoin l’aide des sponsors », ajoute-il.