Plus de 70 jeunes ont foulé le tatami hier, au Dodo de Grande Rivière Nord d’Ouest pour l’édition 2018, de l’Ambassador of Japan Cup, compétition organisée par la Mauritius Jujitsu Federation (MJJF).

Tout comme le petit Yovun Caullychurn, âgé de six ans et vainqueur chez les -24kg, ils ont été nombreux de laisser libre cours à leurs talents. « J’ai fait quatre combats et j’en ai gagné un par Ogichi. Je suis très content de remporter une médaille », nous raconte-t-il.

Laskhana Goodoory, médaillée d’or en fighting et newaza, tentera de poursuivre sur sa lancée en senior aujourd’hui. « J’ai remporté une victoire par full ippon et une autre aux points chez les aspirants en fighting et une victoire par soumission en newaza. J’ai été bien au niveau technique et physique. Je sens prête pour la competition senior », dit-elle

Si hier, les jeunes adeptes filles et garçons ont régalé le public par leur enthousiasme, aujourd’hui, la compétition promet de belles affiches.

En effet, ce sera au tour des combattants juniors et seniors, voire élite de rentrer en lice. Jonathan Charlot (-77kg), Chandrine Perrine (-62kg) et Ryan Proag (-69 kg) entre autres, sont les combattants à battre, dans leur catégorie respective pour le sacre. Et ce n’est pas gagné d’avance, face aux champions d’Afrique.