Le Jardin de Balfour est fermé jusqu’au 17 septembre afin de permettre aux services vétérinaires de l’Agro-industrie de capturer des singes envahissants qui errent régulièrement dans les parages.
La municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill a réagi à la suite des nombreuses doléances des riverains et de ceux qui fréquentent régulièrement ce lieu au sujet de l’invasion de ces primates. Elle a informé le ministère de l’Agro-industrie de l’invasion de ces animaux dans le jardin Balfour, fréquenté quotidiennement par des milliers de visiteurs, tous âges confondus, et des joggeurs. Ce lieu, avec ses toboggans et autres glissades, est aussi très prisé des parents qui y emmènent leurs enfants pour profiter d’un moment de détente et de loisirs. Mais depuis quelque temps, le nombre de singes rodant dans le jardin a augmenté et cela effraie les enfants. Même si aucun cas d’agression n’a été rapporté, ceux qui fréquentent les lieux craignent que ces primates ne les attaquent ou se montrent agressifs envers les enfants. Ou encore qu’ils soient porteurs de maladies. Les riverains eux se sont plaints que ces animaux pénètrent librement dans leurs cours pour voler leurs fruits et légumes. Certains primates erreraient en toute liberté dans la cour des habitants, ce qui n’est pas du tout à leur goût. « J’ai soulevé le problème à plusieurs reprises à l’Assemblée nationale mais cette fois-ci le nombre de singes est plus important et la présence de ces animaux peut représenter un danger pour les visiteurs, particulièrement pour les enfants », affirme Franco Quirin, député de Beau-Bassin/Petite-Rivière.
Informés de la situation, les services vétérinaires (DVS) du ministère de l’Agro-industrie, par mesure de contrôle, a placé mardi une cage de 20 pieds dans le Jardin Balfour afin de capturer ces animaux. Cette grande cage s’ajoute aux deux petites qui ont été installées par les mêmes services il y a deux semaines.
Il convient de souligner que plusieurs tentatives ont été faites dans le passé afin de capturer ces primates. La dernière remonte à décembre 2012, période durant laquelle les fruits sont en abondance. Six singes avaient alors été capturés. Cette fois, il a été décidé de fermer temporairement le Jardin Balfour afin de permettre la capture de ces primates. Une fois capturés, ces singes sont euthanasiés, souligne le DVS.