Le cas allégué d’attouchements sexuels impliquant l’ex-chef de mission de la délégation mauricienne aux Jeux du Commonwealth à Gold Coast (4-15 avril), Kaysee Teeroovengadum, sur l’athlète Jessika Rosun a été fixé au 11 octobre 2018. Ainsi en a décidé la Southport Magistrate Court, qui a siégé le jeudi 19 juillet, alors que le représentant légal de Kaysee Teeroovengadum a informé la cour qu’il a obtenu des instructions pour effectuer une application pour contre-interroger les témoins, y compris Jessika Rosun.

Pour rappel, le 19 juillet, le cas a été pris sur le fond après trois renvois successifs survenus le 17 avril, le 7 mai et le 19 juillet. La cour a statué que Kaysee Teeroovengadum sera poursuivi. Selon, l’avocat de l’athlète, Me Rouben Mooroongapillay, à la prochaine séance prévue le 11 octobre, « il n’y a pas lieu que ma cliente soit présente. Par contre, il y aura des débats légaux et la cour se prononcera quant au fait si les témoins devront ou pas être contre-interrogés.

Et si c’est le cas, il y aura un autre débat pour décider si les témoins devront être interrogés en personne ou à travers visioconférence », a-t-il indiqué. La séance du 11 octobre décidera aussi si l’affaire sera référée à la cour de district.