Transformer une petite parcelle de terre, placer quelques bacs sur un toit ou devant son entrée pour produire ses propres légumes. Plusieurs familles de Chebel, de Barkly et d’Albion ont rejoint le projet de K-Force Foundation, qui avance vers l’autosuffisance alimentaire.
Roland Marc est fier de son petit potager. À 71 ans, l’habitant de Résidence Chebel est heureux de faire découvrir l’espace qu’il dédie à ses légumes, à l’ombre de l’arbre planté à l’entrée de sa cour. Le coin est bien entretenu, la terre a été travaillée et nettoyée. Sur une petite étagère bricolée de bois et de toile, il a placé plusieurs bacs.
Cette aventure, il la partage depuis trois mois avec sa petite-fille, Alexia.
Grâce au projet mis en place par K-Force Foundation, le vieil homme comble ses journées en prenant soin de ses légumes et de ses plantes. “Ala mo nouvo aktivite. Depi mo dan sa proze la, defwa nou fini konsom bann legim la. Li enn experians ki mo ankouraz dimounn fer. Mwa, mo apresie partaz sa avek mo ti-zanfan. Pena kiksoz ki fer mwa otan plezir kan mo get mo bann legim pouse e ki li permet nou ekonomiz kas.”