Lancé par Amraj Madhoo, Kaise Bani fera sa petite révolution dans le domaine de la musique bhojpuri. Le chanteur réunit différentes ambiances sur son cinquième album, qu’il considère comme le plus abouti.
“Moi, j’aime raconter ce qui se passe dans la réalité. J’aime raconter les choses qu’il y a autour de moi. Mo kontan rakont kouma lavi deroule.” L’amour, la fête, les pensées positives, Dieu. Amraj Madhoo sait où trouver l’inspiration quand il se met à composer. Et il le fait pour partager ses pensées proposant sa vision de la vie à ceux qui voudront bien l’écouter.
Il a fini par se laisser prendre à ce jeu. Engagé activement dans la musique depuis 2007, l’artiste a rapidement enchaîné les projets pour concrétiser ses ambitions. Dans le registre de la musique bhojpuri de Maurice, son nom a commencé à se faire connaître. Bien installé sur la rampe, il revient avec un cinquième album.
Kaise Bani comprend dix chansons, toutes composées par le chanteur. Des chansons dévotionnelles, romantiques ou d’ambiance, l’éventail de styles abordés étant délibérément vaste pour toucher le plus large public possible avec les messages qu’il entend faire passer. Bhagwan ke kam, Hastinapur Mein, Suna Dada ou Jab nindh mein Rahi laa sont parmi les titres de ce nouvel album. Comme sur Ih Eke Dekhe Laa, il s’oriente aussi vers une fusion savoureuse de la musique bhojpuri et du séga. Il n’est pas nécessaire d’être grand amateur du genre pour savoir apprécier cet album dont la qualité musicale est très honorable.
“De tous mes albums je considère celui-ci comme étant le meilleur.” Pour le concevoir, Amraj Madhoo a utilisé les expériences acquises précédemment pour rectifier les éventuelles erreurs et mieux miser sur ses forces. Il explique avoir été très méticuleux au moment des compositions comme en studio “parce que j’ai voulu offrir le meilleur de ce que je pouvais.”
Pour ce projet, Amraj Madhoo a invité sa fille Shalinee Paupiah en studio. Chanteuse de chansons dévotionnelles, cette dernière est connue pour la puissance de sa voix. Shalinee compte aussi plusieurs années d’expérience, faisant partie d’un groupe spécialisé dans l’animation lors de cérémonies de prières, entre autres.
Habitant Poudre d’Or Village, Amraj Madhoo a toujours été connu dans son voisinage pour sa passion pour la musique. Dans le passé il a régulièrement animé des fêtes et mariages à travers son répertoire de reprises de chansons de films. Encouragé par les uns et les autres, il s’est mis à composer en 2006, intégrant dès lors le paysage de la musique bhojpuri de Maurice.
Kaise Bani a été enregistré au Swar Sangeet Studio, avec la participation des musiciens Vinesh Ramdahin, Kursley Lascar, Dany Aukhaj et Bhoopendra Ramdahin.