Le centre de jeunesse de Mahébourg a organisé un exercice de sélection la semaine dernière pour choisir trois artistes dans le cadre de la deuxième édition des Jeux d’élite, qui se tiendra du 6 au 8 avril prochain. Les trois sélectionnés représenteront le district de Grand-Port lors du volet Jeunesse. Cette année, le concours comprendra le “Break Dance”, le Slam et les chants. Les trois représentants de Grand-Port, qui participeront à la prochaine étape de la sélection, sont Séraphine Verte, Dickshaye Neersoo et Stélio Ravina.

Une quarantaine de jeunes, venant de différentes régions du district, principalement de Rose-Belle, Kanpur, Ville-Noire, Résidence La Chaux, Mahébourg et Nouvelle-France, ont répondu présents lors de cette première audition régionale qui s’est déroulée dans une bonne ambiance. Les jeunes sélectionnés, eux, sont issus de la région de Kanpur, une petite communauté de Nouvelle-France. C’est Patricia Guillaume, résidente de l’endroit, qui a effectué un travail sans relâche pour encadrer les jeunes de Kanpur, et ce malgré les moyens « très limités » dont elle dispose. Elle a d’ailleurs eu le privilège d’être membre des Guides dans sa jeunesse et elle est détentrice de la médaille d’or du “Duke of Edingburgh’s Award Scheme”. Aujourd’hui, elle partage cette formation avec les jeunes.

Lors de la sélection, Anne, Tania Paule, Mme Lacharmant, danseuse professionnelle, et Ton Rolo faisaient partie des membres du jury. Ils ont unanimement reconnu que ces trois jeunes artistes en herbe ont fourni une belle prestation. « Ils ont prouvé qu’ils ont d’énormes potentiels et qu’ils peuvent devenir des professionnels dans leurs domaines respectifs : la danse, le chant et le slam. Ils ont la tonalité et le rythme qu’il faut pour un début »,  soutien Vedouze, le slameur et artiste de renom, qui était sur scène lui aussi pour faire une démonstration de son talent. « Les jeunes n’ont de plus pas lésiné sur les moyens. C’était également l’occasion pour eux de faire part de leurs soucis. Ils ont partagé leurs rêves, leur espoir en slamant pour plaire à l’assistance », a confié le slameur aux organisateurs.

Vu l’engouement des jeunes pour cet exercice de sélection, le centre de Jeunesse de Mahébourg compte mettre en place une structure pour encadrer les jeunes dans le domaine artistique, notamment pour la danse et le chant. Cette initiative, explique Valaydon, Senior Officer du centre de Jeunesse de Mahébourg, « ira de pair avec la nouvelle appellation de la section du ministère de la Jeunesse, désormais connu comme l’Automatisation des jeunes ». Tous ceux ou celles qui désirent faire partie de cette nouvelle aventure, de se perfectionner et d’être coaché par des professionnels, sont invités à se rendre au centre de Mahébourg ou à téléphoner au 6319359 pour de plus amples renseignements.

Dickshay Neersoo, élève du collège Winsor, Rose-Belle, et Séraphine Verte, tous deux faisant partie des trois sélectionnés, nous livrent leur impression. Dickshay Neersoo explique qu’il a été approché par Patricia Guillaume pour participer à cette compétition. « Comme j’ai l’habitude de participer à des compétitions depuis l’âge de six ans, je n’ai pas hésité un seul instant. Je suis satisfait de ma performance. Je souhaite devenir danseur professionnel si l’occasion se présente », dit-il.

Séraphine Verte, elle, participe pour la première fois à une compétition de chants. Cette ex-élève du SSS de Souillac a été encouragée par ses proches. « J’avais eu le trac au début, mais tout s’est bien passé pour moi après », indique-t-elle.