La première compétition du calendrier de la Shotokan Martial Arts Federation (SMAF) s’est tenue vendredi au Dojo de Cassis. Nombreux sont les combattants qui se sont illustrés lors de ce Kata Team Challenge. « C’est la première fois à Maurice que l’on organise cette compétition. Je suis très satisfait car les adhérents ont donné le maximum », fait ressortir le président de la fédération, Rishi Bundhoo,tout en annonçant que les trois combattants juniors, Ranveer Prayagsing, Abhishek Gooroochurn et Sujay Subron, premiers en Team Kata, se rendront en terre sud-africaine très prochainement. « Ils prendront part au Kanazawa Cup en Afrique du Sud le 27 avril prochain. Ils se frotteront ainsi aux meilleurs. De ce fait, je fais un appel aux sponsors pour qu’ils nous aident dans cette optique », souligne le président du SMAF. Il est à noter qu’une quarantaine de participants ont pris part au Kata Team Challenge. La prochaine compétition du calendrier sera bien évidemment l’Independence Cup le 17 mars prochain au Dojo de Cassis. Lors de cette compétition, certains commenceront à pratiquer le Bunkai. De certains mouvements du kata, on peut déduire ou suggérer des enchaînements qui peuvent être appliqués dans des situations concrètes. Les bunkai coulent parfois de source ou sont parfois assez éloignés des techniques proprement dites produites dans le kata. Ceci implique que le karateka devra apprendre sans relâche la technique du kata en lui-même mais aussi ressentir les mouvements, les enchaînements, les transitions afin de développer, avec l’aide de son sensei au début, puis par lui-même, des bunkai simples puis de plus en plus complexes.