La danse du ventre, qui est en elle-même un spectacle de séduction, requiert un véritable travail du corps. Kate Céline est une passionnée de cette discipline. Cette chorégraphe et danseuse de 25 ans se lance dans la répétition hypnotique de cette danse et ondoie son corps tout en mouvement. Les bras tendus, les jambes élancées, elle donne le rythme. Avec son bassin, la jeune femme entame des ondulations sensuelles et précises. Au son d’une musique arabe envoûtante, elle bouge chaque partie de son corps et emplit l’espace avec grâce. C’est sur ce tempo saccadé que s’accorde la danse du ventre, art ancestral à la gloire des femmes.
Pointe-aux-Piments dans une coquette maison décorée avec soin à l’image de sa propriétaire, Kate Céline vient à notre rencontre. Parée de son costume de scène fait de voile pailleté d’or d’un rouge éclatant au couleur de l’amour, elle résume sa danse à l’essentiel. La chorégraphe enfilera deux autres vêtements de scène, un turquoise et un mauve. Deux autres couleurs vives, vaporeuses et chaudes. Le tout assorti une nouvelle fois de paillettes dorées avant de prendre la pause devant l’objectif du photographe. Ses cheveux retenus par un foulard tombe en cascade sur ses épaules. Une musique raï dans le fond de la pièce résonne et Kate Céline, la shéhérazade se met en position. La danse du ventre ou belly dancing consiste à faire des mouvements rapides de va-et-vient du bassin et des rotations des épaules, des bras et des poignets. Une danse qui se veut une ode à la femme sensuelle.
Le balancement des hanches, Kate Céline la maîtrise à la perfection. Elle entame à sa manière une danse proche à celle des mouvements de serpent. La danse du ventre, explique-t-elle, englobe plusieurs techniques : « Ce n’est pas que le ventre, mais tout le corps qui est en mouvement… la tête, les cheveux, les épaules, les hanches, les jambes. »
Sur le plan technique, il y a le Shake arm (l’art de mouvoir ses mains avec grâce), le Shimmy, la Figure 8, le Sip bounce et le Sip drop, qui permet des ondulations au niveau des hanches. Sa technique d’expression, Kate Céline la qualifie comme une danse qui met en relief la féminité, la grâce et la volupté de celle qui l’exécute. « Le belly dancing est une danse sensuelle, rien d’osé ou de choquant. Chaque danse a une âme, il ne faut pas s’attarder sur le côté dénudé. »
Le costume de la danseuse du ventre laisse entrevoir les formes, les courbes, mais tout n’est que suggestif insiste notre intervenante. Kate Céline estime d’ailleurs qu’on devrait voir cette danse comme une discipline à la fois artistique et sportive. « Les voiles pailletés vaporeux, qui nous servent de costume, sont conçus de manière à créer cette illusion et à donner à cette danse toute son aura. »