Kate Middleton, la duchesse de Cambridge, accompagnée de son mari, le prince William, et de leurs enfants, le prince George et la princesse Charlotte, ont assisté à la messe de Noël, à Englefield, dans le sud de la Grande-Bretagne, le 25 décembre 2016. Photo : Reuters/Andrew Matthews

C’est un garçon: Kate Middleton, la duchesse de Cambridge, a donné naissance lundi à un bébé de quelque 3,8 kilogrammes, son troisième enfant avec le prince William et cinquième dans l’ordre de succession au trône britannique, suscitant une explosion de joie devant la maternité londonienne.

« Son Altesse Royale la Duchesse de Cambridge a accouché sans problème d’un garçon à 11H01 » (10h01 GMT), a annoncé le palais de Kensington dans un communiqué, précisant que l’enfant et sa mère se portaient bien.

Le prénom du bébé, né à la maternité de l’hôpital St Mary’s, sera annoncé « en temps voulu », a ajouté le palais. Arthur, Albert, James et Philip ont les faveurs des parieurs.

Le nouveau-né est le sixième arrière petit-enfant de la reine Elizabeth II, qui a fêté ses 92 ans samedi, et du prince Philip, âgé de 96 ans.

Il dispose du titre d’Altesse Royale, et comme son grand frère, de celui de prince de Cambridge. Il est cinquième dans l’ordre de succession au trône britannique, après son grand-père Charles, le prince de Galles, son père William, son grand frère le prince George et sa grande soeur, la princesse Charlotte.

La naissance, annoncée sur les marches de l’hôpital par un crieur royal en habits moyenâgeux, muni d’une cloche et d’un chapeau à plumes, a suscité une explosion de joie parmi les quelques dizaines d’admirateurs présents devant l’établissement, dans le quartier de Paddington.

Quelques admirateurs inconditionnels y campaient même depuis plusieurs jours pour ne pas manquer ce moment. A l’annonce de l’arrivée du bébé, ils ont ouvert le champagne.

« C’est un garçon le jour de la Saint-George! », la fête nationale anglaise, s’est réjoui l’un d’eux, John Loughrey. « Je suis tellement excité. Nous avons attendu dehors durant 15 jours mais cela en valait la peine ». Un autre, Terry Hutt, 83 ans, agitait dans les airs une poupée, vêtu d’un costume aux couleurs du drapeau britannique.

 

Pour la première fois dans l’histoire de la monarchie britannique, le nouveau prince ne supplante pas sa grande soeur dans l’ordre de succession, suite à une réforme voulue par la reine et qui concerne toutes les naissances postérieures au 28 octobre 2011. Cette réforme met fin au droit de primogéniture masculine: c’est désormais l’enfant le plus âgé du souverain en titre qui hérite du trône, quel que soit son sexe, et non le garçon le plus âgé.