Renouant avec l’inspiration des artistes concernés par les questions environnementales et les problématiques socio-économiques, Kavinash expose actuellement à l’île soeur une installation Take Care et une installation-photo intitulée My nature que nous vous invitons à découvrir ici.
La variété de la création actuelle se situe dans le travail d’un réseau de galeries, instituts, ateliers. Nous sommes déterminés à rendre compte de ces créations porteuses d’espoir que nos jeunes artistes exposent ici ou ailleurs.
La Biennale Arts Actuels Réunion présente cette année les créations de 16 artistes de pays différents. Leurs travaux sont issus d’une résidence de recherche et incarne l’expression la plus vive de ces jeunes.
Si les artistes d’aujourd’hui, de part leurs créations, contribuent à un nouveau choix de société, que dire des installations du mauricien Kavinash Thomoo ? On sait que depuis quelques années son travail est essentiellement stimulée par l’écologie et intègre des réflexions sur le réchauffement de la planète et de l’importance de la préserver. Son installation Take Care intègre des éléments allant du quotidien le plus trivial à l’expérience du voyage dans le monde. La planète se réchauffe de plus en plus. Les scientifiques l’ont récemment prouvé. Pour Kavinash, la nature constitue un vaste répertoire de formes et d’idées. Sa curiosité l’a conduit à une recherche de formes hybrides qui proposent des connexions avec le thème du réchauffement de la planète. D’une oeuvre à l’autre Kavinash traite ce sujet par une atmosphère et des signes particuliers. Il travaille à partir de matériaux de récupération, du « ready made » pour représenter des flammes, le globe terrestre et les icebergs qui fondent, conséquence du réchauffement climatique. C’est sur un mode d’écriture personnel que Kaviansh Thomoo fait surgir des associations d’idées pour sensibiliser les gens à la sauvegarde de la nature. La forme du globe terrestre, les flammes et autres calamités naturelles résultent d’une vision cosmique. C’est une manière inattendue d’aborder un thème universel en assemblant des éléments et en y ajoutant un peu de bizarrerie. Il n’y a pas de message explicite dans son travail mais des symboles de passage, de destruction pour traiter de la chose la plus grave.
Dans son installation-photo « maNature », Kavinash explore les fonctionnements de l’inconscient et les images deviennent un support de réflexion. Il entame une discussion avec la nature soulignant les émotions qui surgissent quand il y a interaction entre l’homme et la nature. « Man and nature are two forces that act alike in many ways. Nature and Man can be both benevolent and malevolent. Nature takes the form of Tsunamis, earthquakes amongst others in its destructive aspects and in its benevolent aspects it nourishes and maintains life. Man’s dual nature – his constant conflict between his benevolent and malevolent aspects – is self evident », écrit l’artiste dans la présentation de son installation. Dévoilant la naissance de son  projet, Kaviansh  parle de la résidence à Dos Dane à La Réunion et de l’influence de la nature sur son travail et m^me de l’agression d’un artiste sur le site. Il inscrit dans « maNature » les mouvements interdépendants et très complexes des différents éléments qui composent notre univers. Il accompagne son approche intuitive et émotionnelle de tons rouges, noirs pour symboliser la violence ou la passion. Son travail porte en lui de nombreuses tensions et restitue autant que possible une pensée de la complexité des choses.