« On veut en finir avec les dynasties ! ». C’est principalement ce qui motive l’avoué Kaviraj Bokhoree à poser sa candidature au No 18. « Cette élection partielle sera déterminante pour l’avenir du pays. Si des partis traditionnels parviennent malheureusement à faire élire un des leurs, cela sera un jour très triste pour la démocratie » estime-t-il. Par ailleurs, l’avoué de Castel, qui n’oublie pas « ses origines modestes », prend l’engagement de ne pas toucher son salaire de député si d’aventure il est élu.