Le budget 2016/2017 qui sera présenté vendredi prochain est condamné à être un budget de relance, affirme Kee Cheong Li Kwong Wing dans une interview au Mauricien. Ses priorités devraient être l’emploi, l’investissement privé, la modernisation de notre infrastructure physique et l’amélioration de notre connectivité avec le monde ainsi que la refonte et la rationalisation de nos institutions publiques, soutient-il. Il parle également de la nouvelle stratégie du groupe SBM pour sortir du « concentration risk » et reconnaît que la State Bank a laissé des plumes dans l’affaire BAI.