Profitant de la suspension de la licence de Raymond Danielson, Kersley Ramsamy a renoué avec le succès — qui le fuit depuis la 5e journée, soit le 22 avril — avec Trackmaster, mais cette victoire a eu un goût amer avec la défaite plus tard de Parachute Man dans la Barbé Cup. Une défaite qui n’a pas été au goût de l’entraîneur Ricky Maingard, qui a rapporté le jockey aux commissaires et une enquête a eu lieu mardi dernier.
Après la journée de samedi, Ramsamy maintenait haut et fort qu’il avait suivi les instructions de l’entraîneur de Parachute Man. « M. Maingard m’avait formellement demandé de bouger aux 2400m. Je ne suis pas sorti avant, car il avait un bon train. Mais, par la suite, on a ralenti à l’avant et c’est là que j’ai laissé partir mon coursier. C’est évident que Parachute Man manquait un galop et que ce jour-là le meilleur cheval a gagné. Je suis satisfait de ma monte sur Parachute Man, qui reste pour moi le meilleur cheval de l’île. Cette course va lui faire énormément de bien. Et il sera très difficile de le battre à ses prochaines sorties. »
Le jockey devait aussi mordre la poussière sur Sunset Breeze, qui a trouvé la compétition en C6 plus dure. « Avec sa septième ligne, on a eu du mal à bien se placer. De ce fait, il n’a pas eu son rayonnement habituel au finish. Cette quatrième place est une déception pour moi. Il n’empêche que Racing For Fun mérite sa victoire. »
Une autre déception est venue de Top Jet, qui avait ouvert son compteur au Champ de Mars à sa dernière sortie avec Muzi Yeni en selle. Samedi dernier, le coursier de Maingard a terminé bon dernier et les commissaires ont même demandé des explications au jockey. « Top Jet a été une autre déception. Alors qu’il suivait bien, à 400 mètres du but, il ne répondait plus à mes sollicitations. Certes, il était aligné dans une classe supérieure. Il est à revoir », a-t-il expliqué.
En revanche, Trackmaster est venu apporter une bouffée d’air frais à Ramsamy et a permis à l’entraîneur Alain Perdrau de continuer sa winning-trend. Après une sage course d’attente, le coursier est venu régler Parker et Down Under au finish pour signer sa troisième victoire au Champ de Mars, soit un an après sa première. « Trackmaster était aligné sur un parcours plus à sa convenance après deux sorties sur 1500m. Il avait bien entamé sa préparation pour cette course et avait retrouvé son poids de forme, soit 514 kg, et dans une classe plus à sa portée. Il a couru sagement à l’arrière avant qu’il n’attaque les meneurs dans la ligne droite finale. Je dois préciser qu’il a hésité un moment avant de passer entre Parker et Down Under. Mais une fois qu’il avait mis la tête devant, il a fait le nécessaire pour l’emporter. »
Avec une quatrième victoire dans son escarcelle pour sa première saison au Champ de Mars, toutes pour le compte d’Alain Perdrau (Golden Ball, Black Tractor, Alpha Pegasi et Trackmaster), Kersley Ramsamy est d’avis que cela fait du bien au moral et espère bien que ce succès en appellera d’autres. « Je dois remercier Alain Perdrau, son fils Yannick et tout son entourage pour la confiance placée en moi et pour tous les encouragements et conseils qu’ils me donnent. Cette victoire va me faire du bien, car cela fait un bon bout de temps que je n’avais pas goûté à la victoire. Cela va aussi faire taire les critiques émises à mon égard. »