Selon l’environnementaliste Keshwar Beeharry-Panray, qui dirige EPCO (Environment Protection and Conservation Organisation), l’heure est grave à Maurice et dans les Petits États Insulaires en Développement (PEID) par rapport au changement climatique et ses risques qui affectent déjà les populations de ces pays. « Nous devons nous préparer à y faire face », dit-il dans cet entretien réalisé en marge de la préparation de la 3e conférence des Nations unies sur les PEID prévue en septembre prochain aux Îles Samoa.