C’est déjà l’heure de la première classique de la saison, la traditionnelle Duchess Of York Cup, course sur 1400m réservée aux chevaux n’ayant pas encore couru à Maurice. Espérons d’emblée que le mauvais temps ne s’invitera pas à ce grand rendez-vous pour venir jouer les trouble-fête et gâcher le spectacle. Huit chevaux ont été entrés dans cette épreuve. L’écurie Gujadhur, absente lors de la journée inaugurale pour cause de deuil, fera son grand retour avec pas moins de trois représentants pour essayer d’accrocher cette classique qui avait orné ses vitrines quand T-Rex l’avait emporté en 2006. Son principal challenger, qui est Foo Kune, la dernière née des écuries, se fait représenter par deux chevaux. Les trois autres partants proviennent des écuries C. Ramdin, S. Henry et Maingard respectivement.
Foo Kune tentera de briller dès sa première participation dans cette course alors que C. Ramdin voudra faire flotter haut ses couleurs. Serge Henry est, elle, restée sans victoire classique depuis pas moins de 11 années, sa dernière victoire remonte à 2001 quand elle avait enlevé la Duchesse avec Chief Editor et le Maiden avec Shah’s Star. Quant à Maingard, elle a remporté deux des quatre dernières éditions avec Ski Pass et Royal Chalon et court après son troisième succès en cinq années. Il faudrait souligner que la lice a été maintenue à 3,25m en raison des averses qui ont copieusement arrosé le Champ de Mars. La piste était collante jeudi matin à 3,3 unités et la décision d’inclure les false rails vient du fait que l’état de la piste risquait de s’abîmer après le passage des chevaux suivant les premières épreuves. L’élément piste devra être pris en considération si le terrain reste gras.
Revenons à cette classique qui couronne la plupart du temps non pas le meilleur cheval, mais celui qui sera le plus fit. L’écurie Gujadhur a le droit de croire dans les chances de Exclaim’N’Exclude qui nous est venu précédé d’une bonne réputation. Il s’est toutefois essentiellement imposé sur le sprint court (1000-1200m) et n’a couru qu’une seule fois au-delà de 1200m. Il a couru en bonne compagnie mais ne s’est pas imposé sur une piste collante. Toutefois, à l’entraînement, il est celui qui a laissé la meilleure impression. Sur une piste normale, on aurait fait de lui le favori.
Le deuxième représentant de la casaque bleu électrique et écharpe rouge se nomme Il Saggiatore. Il s’agit d’un stayer qui a réalisé une remarquable carrière dans son pays d’origine. Il a été confié à Brandon Morgenrood. Il a gagné sur le sprint au début de sa carrière avant de monter sur des parcours allongés. Comme sa dernière course remonte à novembre dernier, il est largement capable de bien faire sur 1400m pour une reprise. Le petit hic est qu’il a donné l’impression de ne pas vouloir s’employer lors de ses galops. Il est, selon nous, le dark horse de l’épreuve. Le troisième est Accelero, qui a été confié à Preetam Daby. C’est un pur sprinter qui paraît quelque peu en retrait par rapport à ses deux compagnons d’écurie. Il se présentera au départ comme une seconde chance.
Elusive River est le porte-drapeau de Foo Kune et sera piloté par Michael Cahill. Si on peut le cataloguer comme un sprinter, il pourrait aussi bien faire sur 1600m à Maurice. Sans vraiment impressionner à l’entraînement, il a cependant fait tout ce que son entraîneur lui a demandé. L’état de la piste aidant, il devrait logiquement faire l’arrivée. En ce qu’il s’agit de Mr Black Tom (J. Geroudis), c’est un véritable sprinter (1000-1200m). On peut penser qu’il tiendra les 1400m à Maurice vu qu’il a gagné sur une piste collante. Mais débuter sur le parcours du jour, et ce, sur la distance traditionnelle de la Duchesse, donne à réfléchir.
September Wind représentera C. Ramdin. Il s’est imposé sur le sprint et aussi sur 1800m en Afrique du Sud. Ce qui démontre que le parcours ne sera pas un problème. Il a déjà montré du pas et a aussi gagné en venant au finish. Il est donc manible. Il a également laissé une bonne impression à l’entraînement.
Tigger peut être considéré comme un cheval de moyennes distances. Le parcours du jour devrait être bon pour une reprise, surtout si la piste reste collante. Sa robe n’est pas attirante mais on peut penser qu’il est en progrès. Comme il est monté en valeur à sa dernière tentative sud-africaine et a été l’auteur d’une bonne course derrière un certain Lion In Winter, il ne peut être totalement écarté en dépit du fait que nous le voyons plutôt comme un outsider.
Eagle Squadron est celui qui est le plus longtemps à Maurice. Il a foulé notre sol en septembre dernier. Ce qui pousse à penser qu’il a eu tout le temps nécessaire pour s’acclimater. Au niveau de la valeur, on serait tenté de le placer au niveau de Tigger mais il paraît même un peu en dessous. Son entraîneur a dépêché le Mauricien Nooresh Juglall d’Afrique du Sud pour le piloter. C’est qu’il doit fermement croire dans les chances de son représentant.
Comme certaines écuries ont aligné plus d’un cheval, on ne peut exclure le fait qu’ils jouent le jeu en faveur de leur compagnon d’écurie respectif. Et là, on pense plus particulièrement à Accelero et Mr Black Tom car on ne voit pas les Elusiver River ou autre Exclaim’N’Exclude se dépenser prématurément et voir leur résistance émoussée. Le mieux placé derrière l’un de ses deux “lièvres” devrait être Elusive River, à moins qu’Eagle Squadron, avec sa 2e ligne, n’en décide autrement. La monture de Robbie Burke ne devrait pas se trouver trop loin, alors que l’arrière-garde devrait être occupée par September Wind, Il Saggiatore et Tigger.
Elusive River est notre favori. Nous demanderons aux turfistes de ne pas négliger les chances de Il Saggiatore. Ce cheval possède de la classe et peut renverser tous les pronostics. Attention à lui !
1RE COURSE: Waterside Jet devant Sideliner
Comme c’est toujours le cas, la première course (valeur 0-25) est difficile à déchiffrer. Cette épreuve est cette fois réservée aux cavaliers mauriciens de la catégorie B et rend les choses encore plus difficiles. Au niveau de la ligne, c’est Sherwani, qui tente sa chance pour une deuxième semaine d’affilée, qui est le mieux loti. Mais il s’agit d’un finisseur. Derrière lui, on retrouve Waterside Jet, qui est passé chez Merven. Avec le numéro deux à la corde, cela devrait l’aider à trouver la meilleure position qui soit en attendant l’emballage final. On le voit faire l’arrivée. Fearless Thomas et Pride Of Prussia devraient aussi être bien placés. Le premier nommé aura intérêt à prendre un bon départ pour ne pas être enfermé. Powder Snow (couloir 8) pourrait être contraint à faire l’extérieur. Si Stephane Azie parvient à le cacher dans le dos d’un adversaire, il aura alors du répondant dans la ligne droite finale. Il faudra aussi croire dans les chances de Sideliner avec ses 4 kg de décharge. L’apprenti Niven Marday peut ne pas avoir beaucoup monté au Champ de Mars, mais il est néanmoins parvenu à accrocher une victoire en une quinzaine de sorties. Les choses sont faciles et difficiles pour lui à la fois. Son cheval devrait se retrouver parmi les derniers, donc une course tranquille en début de parcours et avoir tout le peloton à remonter, ce qui n’est pas facile. Il se peut qu’il ne puisse pas refaire tout son retard sur Waterside Jet.
2E COURSE: Palm Of Peace avec sa 1re ligne
L’écurie Merven fait partie de celles dont les chevaux ont été soumis à la meilleure préparation pendant l’intersaison. Cela s’est vérifié la semaine dernière avec un brillant triplé en ouverture. On lui a accordé les meilleures chances dans l’épreuve d’ouverture et sa belle série pourrait continuer avec Palm Of Peace, qui démarrera de la première ligne dans The New Picanto Trophy sur 1500m. Ce cheval a tapé dans l’oeil à l’entraînement et s’il bénéficie d’un bon départ pour trouver la position idéale, il aura fait un grand pas vers la victoire. Son challenger principal pourrait être Infinite Destiny dont les ennuis de l’année dernière sont maintenant derrière lui. L’alezan a été tout simplement sublime à l’heure des galops. On l’a vu tenir tête au sprinter Torero lors de ses exercices matinaux. S’il reproduit cette même forme en course, il pourra réaliser un truc. Le danger pour ces deux chevaux pourrait venir de Bourne Supreme, qui l’avait emporté lors du dernier week-end international. C’est un cheval qui fait généralement bien sur sa fraîcheur et qui préfère aussi un terrain gras. Rapide, il pourrait, avec Yashin Emamdee, se retrouver seul en tête, sa tactique favorite, et ne jamais être rejoint. On serait tenté d’inclure Broken Hill dans le quarté. Il descend légèrement en valeur par rapport à ses dernières tentatives de 2011 et n’a pas été ridicule à l’heure des galops. Ce sont les chevaux qui nous paraissent les plus en vue dans cette course.
3E COURSE: Diamond Light vise une 6e victoire mais attention à Sniper !
Tous les yeux seront braqués sur le petit champion de C. Ramdin Diamond Light dans cette épreuve de 1500m. Ce cheval n’avait couru qu’une seule fois avant de venir chez nous et il n’a fait que progresser à chaque sortie au point de remporter pas moins de cinq courses. Raj Ramdin croit dur dans ses chances. Si au début de sa carrière il avait éprouvé des difficultés à suivre le rythme avant de terminer en bolide, il a par la suite démontré qu’il pouvait suivre en off pace et néanmoins reproduire la même accélération. Le parcours du jour est idéal pour une reprise. Il n’a toutefois pas course gagnée. Parmi ses adversaires se trouve un certain Sniper, qui a gagné dans une valeur supérieure lors du week-end international. Il ne faudrait pas trop se fier au galop qu’il avait effectué sur le gazon il y a quelques jours. Nous sommes sous l’impression qu’il s’était contenté de suivre à son rythme. Il s’est depuis montré en nets progrès à l’entraînement et a tapé dans l’oeil quand on l’a vu travailler la semaine dernière à Floréal. Le parcours n’est pas trop court pour une reprise car il ne faut pas oublier qu’il s’était bien comporté sur 1400m à ses débuts chez nous. West Island ne part pas battu d’avance lui aussi. On le voit progresser davantage par rapport à la saison dernière. Son désavantage est qu’il n’a pas été gâté par le tirage au sort des lignes. Toutefois, l’absence de chevaux rapides pourrait lui permettre de diriger les opérations ou de suivre le meneur de près. Si jamais il se retrouve seul en tête, et ce sans être inquiété, il pourrait être un os dur pour ses poursuivants. On devrait aussi accorder une chance à Double Dash vu qu’il a souvent terminé dans l’argent.
4E COURSE: Lord Googol peut aussi venir au finish
Il est le cheval de l’écurie Rousset qui a remporté le plus de courses la saison dernière. Lui, c’est Lord Googol qui sera le top weight de ce sprint de 1400m où ils ne seront finalement que neuf au départ. Immelman faisait aussi partie de la carte de cette course. Cependant, selon un communiqué du Mauritius Turf Club émis à 15h45 hier, le cheval de l’écurie Serge Henry a contracté une fièvre et a été retiré de la course pour cause d’incapacité physique. La tâche de Lord Googol ne sera pas aisée. Il a hérité d’une ligne extérieure (8) et sera placé à l’extérieur de certains chevaux rapides, dont Cormorant Pass et Princely Reason en particulier. Mais les choses peuvent néanmoins tourner en sa faveur si jamais Cormorant Pass rate sa mise en action. On se souvient que ce cheval s’était montré difficile en certaines occasions en 2011 et n’avait pu donner la plénitude de ses moyens. Il faudrait toutefois faire ressortir qu’il était devenu plus docile à la fin de la dernière saison. Si Cormorant Pass démarre bien, Lord Googol pourrait se placer à l’extérieur de Princely Reason ou de Cypress Express qui essaieront sans nul doute de profiter de leur numéro de corde. Il n’est pas exclu que Lord Googol se montre le plus rapide au départ ou qu’il opte pour une sage position d’attentiste qui lui avait souri lors de la 35e journée l’année dernière. A bien voir, on le voit plutôt prendre les devants et il serait peut-être bon de souligner qu’un terrain gras ne l’incommodera pas sur la distance du jour. En parlant d’une piste collante, il ne faudra pas négliger les chances de Legion Of Honour, que l’écurie Gujadhur a préféré à King Fahiem, qui avait hérité d’une bien meilleure ligne. Legion Of Honour avait gagné à ses débuts sur une piste molle à 2,9 unités. Il s’est imposé sur une piste lourde en Afrique du Sud. S’il ne se montre pas ardent dans le parcours, il devrait avoir son mot à dire car il possède une belle condition. S’il y a un cheval qui s’est montré en nets progrès depuis la reprise de l’entraînement, c’est Tobin, cheval de l’écurie Mahess Ramdin. Tout porte à croire qu’il a profité de l’intersaison pour s’acclimater car il porte maintenant une belle robe. Il a de plus réalisé d’excellents galops à l’entraînement. Il est conseillé aux amateurs d’outsiders d’avoir un oeil sur lui.
5E COURSE: Legal Maxim sera à l’arrivée
La cinquième course promet d’être bien disputée car ils sont plusieurs à pouvoir prétendre à la victoire. Legal Maxim fait partie de ceux qu’on placera dans le groupe des premières chances. Ils sont en fait quatre vu que Druid’s Moon, Alvaro et Flaminglight possèdent aussi des arguments à faire valoir. Legal Maxim a remporté une course à Maurice mais n’a pas encore gagné avec Cédric Ségéon, la victoire lui passant sous le nez en quelques occasions. Le Français le connaît mieux maintenant et saura comment en tirer le maximum. Placé complètement à l’extérieur, la solution sera d’opter pour une course tranquille à l’arrière du peloton. Mais là, il pourrait avoir fort à faire car les chevaux qui le précéderont dans le parcours ne sont pas dénués de qualités. On pense surtout à Prince Of Troy et Druid’s Moon, et à degré moindre Drayton. Le représentant de l’écurie Foo Kune avait brillé à sa dernière tentative en optant pour une course de bout en bout. Il risque cependant de trouver plus rapide que lui. Mais une position d’attentiste près de la tête de la course ne le gênerait nullement. Pour nous, c’est au niveau du fitness qu’il pourrait flancher. Druid’s Moon a été préféré à A Quiet Rush. C’est un cheval qui est monté en puissance fin 2011. La distance peut paraître un peu courte mais une reprise sur un terrain mou devrait être l’idéal. La question qu’on devrait alors se poser est s’il est plus rapide que Drayton ou Prince Of Troy sur un sprint et s’il aura aussi le même rendement en venant au finish. Alvaro a été entraîné avec un soin particulier et peut bien faire après un repos. Il devrait être idéalement placé dans le parcours avec sa deuxième ligne. Donavan Mansour devra le laisser suivre tranquillement dans son pas avant la ligne droite finale. Il y a aussi Flaminglight qu’on a vu mieux dans sa peau en ce début de saison. Ses ennuis font sûrement partie du passé et, à la faveur d’un bon parcours – il préfère accélérer le long des barres intérieures -, il devrait être présent à l’arrivée. Son compagnon d’écurie Club Victor sera piloté par le jockey de l’écurie. Est-ce que c’est une indication qu’il est meilleur que Flaminglight en ce début de saison ? Cela est bien possible. Parmi les chevaux de l’écurie Perdrau, il est celui que nous voyons qui a accompli le plus de progrès. S’il se comporte mieux dans la partie initiale — il avait la fâcheuse habitude de démarrer lentement — ses chances ne peuvent être négligées. Alitalia, pour sa part, est en haut de l’échelle en termes de valeur. Du reste, il portera 61,5 kg. Il avait été incommodé par des ennuis de santé l’année dernière. Il ne peut être vraiment jaugé car il a plutôt travaillé au bord de la mer. Mais, sur sa vraie valeur, il est largement capable de dominer tous ses adversaires du jour. Les turfistes devraient être conviés à une belle arrivée dans cette course.
7E COURSE:Manta Ridge est une première chance
Ils seront dix au départ de ce sprint de 1365m. On peut s’attendre à une course rondement menée où Manta Ridge fait figure de favori. Fort de sa deuxième ligne, il n’aura en principe aucun problème pour idéalement se placer car il fait partie des plus rapides du lot et ensuite faire la différence. Pieces Of Eight, véloce lui aussi, essaiera de conserver l’avantage de la corde. Il pourrait soit mener le peloton soit suivre le meneur. Campus pourrait aussi être proche de la tête de la course tout comme Ball Park. En fait, la lutte pour les positions sera âpre car il y aura aussi Zip It qui est doté d’une bonne mise en action, sans oublier Appeal Board. Les autres partants tels Dock On Time, Court Report et Royal Times attendront sans doute l’emballage final pour se manifester. A bien voir, celui qui devrait être le mieux placé est Manta Ridge, et c’est la raison pour laquelle nous croyons en ses chances. Derrière lui, on placera Ball Park, Appeal Board et Campus dans le désordre.
8E COURSE: Pourquoi pas Mdansi ?
L’écurie Merven part avec le plus de chances dans l’épreuve de clôture avec pas moins de trois représentants sur le huit en lice. Il n’est pas exclu de penser que cet établissement essaiera de se la jouer tactique pour avoir le dernier mot. Le jockey de l’écurie pilote Point Of Policy, qui n’a pas encore ouvert son palmarès à Maurice en cinq tentatives. Ivory Snow se trouve dans le même cas et aura Nooresh Juglall en selle. Imperial Palace, décevant jusque-là, a été confié à Swapneel Rama. Des trois, on serait tenté de choisir Point Of Policy, qui est le mieux classé à l’échelle des valeurs, alors que la ligne joue en faveur d’Ivory Snow. A priori, les deux sont capables de réaliser un truc dans l’emballage final. De notre côté, on a un petit penchant pour Ivory Snow. Mais tous peuvent être ramenés à la raison par Mdansi qu’on ne voyait pas évoluer en si petite compagnie à son arrivée chez nous. Son entraîneur le prédestinait à un bel avenir mais des problèmes de respiration ont fait qu’il n’a jamais pu évoluer à son niveau sud-africain. Il sera vraiment une déception s’il ne prend pas à une part active à l’arrivée. Il faudrait sans doute accorder une petite chance à Raga Muffin, qui est nettement déclassé en valeur. Il n’aurait pas eu le droit de participer à cette course si les stalles étaient remplies. Son lourd handicap est quelque part compensé par la décharge de 3 kg à laquelle a droit son apprenti. À la faveur d’un bon repos et de sa fraîcheur, on ne devrait pas l’ignorer.