Sa première participation à une compétition internationale, soit la Coupe du monde junior de mai dernier en Hongrie, n’avait pas été convaincante. Anaëlle Coret avait alors accédé directement aux demi-finales et avait été battue par une Israélienne pour décrocher une médaille de bronze. Depuis, l’entraîneur national, Judex Jeannot, dit s’attendre à une bien meilleure performance de sa part pour les Championnats du monde juniors qui se dérouleront du 27 août au 3 septembre prochain, en Irlande. Une compétition où la fédération a décidé, lors de la semaine écoulée, de se faire représenter par un deuxième tireur à la suite d’une recommandation de la direction technique nationale. C’est donc Jorano Philippe qui a été sélectionné pour représenter Maurice dans la catégorie des moins de 63.5 kg.
Pour la première fois de son existence, la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) sera représentée en féminin aux Mondiaux juniors. Et c’est l’étoile montante du kick féminin qui a été choisie pour ce déplacement, accompagné de son entraîneur de club (Curepipe), Clifford Hosseny. « C’est un bon choix qu’Anaëlle soit accompagnée d’un entraîneur qui la connaît mieux. Avec Clifford, d’ailleurs, nous avons mis en place un plan de travail depuis plusieurs mois afin qu’Anaëlle puisse réaliser une bien meilleure performance qu’à la Coupe du monde où elle avait craqué psychologiquement. On se souvient qu’elle était passée à côté et avait complètement oublié sa boxe », a indiqué Judex Jeannot.
Travailler la puissance
Mais depuis, a-t-il fait remarquer, Anaëlle Coret a repris du poil de la bête, comme en témoigne sa belle victoire face à une Sud-Africaine vice-championne junior, lors de la soirée du 28 mai dernier à Johannesburg. « Anaëlle avait réalisé un très beau combat au cours de cette soirée. Ce qui confirme qu’elle possède un gros potentiel et démontre surtout qu’elle s’était très bien ressaisie après sa défaite en Hongrie », a constaté l’entraîneur national. L’accent est actuellement mis sur la puissance, dit-il, une des qualités majeures de la tireuse. « Nous exploiterons cet aspect lors des semaines à venir, sans pour autant négliger les autres parties de la préparation », a expliqué Judex Jeannot.
Car, il a estimé qu’avec une taille de 1m68 pour 56 kg, Anaëlle Coret possède les atouts physiques pour aller chercher des performances. « Avec un physique comme le sien, Anaëlle est une boxeuse très puissante. En exploitant cette caractéristique, nous voulons lui donner la chance de progresser davantage dans sa boxe », a fait remarquer Judex Jeannot.
N’empêche, a-t-il souligné, qu’il ne sait pas trop comment Anaëlle Coret va réagir psychologiquement lors de ces mondiaux. Il dit cependant espérer que l’expérience hongroise et sud-africaine l’aidera à franchir un nouveau cap. « On ne sait jamais comment les jeunes de cet âge vont réagir dans une compétition de cette envergure. Il est donc difficile de faire un pronostic. Il faudra voir comment elle réagira à la découverte de ce nouveau milieu. Elle a beaucoup de qualités et j’espère qu’elle réussira cette fois à mieux faire », a expliqué Judex Jeannot.
Ce dernier souhaite également qu’Anaëlle Coret bénéficie d’un bon tirage et que la catégorie des moins de 56 kg soit beaucoup plus garnie que lors de la Coupe du monde. Car, ce faisant, a-t-il précisé, Anaëlle Coret aura l’occasion de démarrer à partir des huitièmes de finale. Ce qui l’aidera ensuite à prendre davantage confiance en elle. « Anaëlle a énormément progressé et l’a prouvé, une fois encore, en s’imposant face à l’expérimentée Jessica Jocelyn, dimanche dernier. Je pense donc qu’à la faveur d’un bon tirage aux mondiaux, elle aura l’occasion de se mettre d’abord en confiance avant d’aller chercher plus haut », a-t-il expliqué.
Jorano Philippe dans une bonne dynamique
D’autre part, Judex Jeannot a expliqué qu’à la suite de la réunion technique de mardi, une proposition a été transmise à la fédération pour le déplacement d’un deuxième tireur à ces mondiaux juniors. « La proposition a été acceptée et nous sommes tous très contents. Car il est toujours mieux de déplacer deux boxeurs au lieu d’un. C’est beaucoup plus motivant pour les sélectionnés », a-t-il affirmé. C’est donc Jorano Philippe de Grand-Baie qui a été retenu, lui qui, samedi dernier, a enregistré une nouvelle victoire en s’imposant dans la catégorie des moins de 63.5 kg face à Winley Rabaye de Flacq, lors des interrégions au complexe sportif de Beau-Bassin.
Selon Judex Jeannot, Jorano Philippe demeure un très bon choix dans la mesure où le jeune homme n’arrête pas de gagner, lui qui vient de fêter ses 17 ans. « Jorano est un très bon boxeur qui ne cesse de se confirmer de compétition en compétition. Lui donner la chance d’être présent au plus haut niveau est tout ce qu’il y a de plus normal », a-t-il relevé. Il convient de souligner que Jorano Philippe était dans l’équipe qui avait participé à la compétition du 28 mai dernier à Johannesburg. « Jorano avait gagné son combat et ce, dans un joli style. Nous comptons beaucoup sur lui, tout comme Anaëlle. Mais comme je l’ai dit, nous ne savons pas trop comment ils réagiront face à la découverte du très haut niveau », a-t-il fait ressortir. À noter qu’une rencontre était prévue en fin de semaine entre Jorano Philippe, ses parents et son entraîneur de club, Didier de Robillard.