Les dirigeants et les entraîneurs de la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) étaient réunis, dimanche dernier, à Roche Brunes, pour le premier grand rassemblement de l’année. L’occasion pour faire le bilan, mais surtout pour parler de la nouvelle année qui a déjà démarré depuis deux semaines. Selon l’entraîneur national, Judex Jeannot, 2014 sera l’occasion pour la jeune garde de faire ses preuves. Il a indiqué que les jeunes qui ont brillé l’année dernière seront appelés à prendre de nouvelles responsabilités. « L’élite n’est pas éternelle et si nous nous concentrons trop sur l’élite, nous étoufferons la relève », a-t-il dit. Judex Jeannot a ajouté que l’accent sera aussi mis sur la formation et ce, à tous les niveaux.
Après le bilan 2013, c’était l’occasion pour ceux présents, dimanche dernier, à Roche Brunes, de se pencher sur les objectifs de cette année. Pour Judex Jeannot, l’emphase sera surtout mise sur les jeunes et la formation. La chance sera ainsi donnée aux jeunes ayant brillé l’année dernière de participer à des compétitions régionales, continentales et même mondiales. « Nous veillerons cette année à ce que la relève ait l’occasion de participer à des compétitions de haut niveau. L’élite n’est pas éternelle et c’est la raison pour laquelle il est très important de donner la chance aux jeunes », a déclaré Judex Jeannot.
D’ailleurs, a-t-il souligné, les jeunes étaient conviés à une journée de travail, vendredi à Roche Brunes, avec les cinq tireurs ayant pris part aux Championnats du monde de l’année dernière, au Brésil, nommément Burtlan Simisse, Fabrice Bauluck, Facson Perrine, Boris Brissonnette et James Agathe. Parmi les jeunes repérés en 2013, Judex Jeannot a entre autres cité William Bouton, Rimey Ramadoo et Brice Barbe. « Bien évidemment il y a encore d’autres jeunes de valeur qui ont fait bonne impression.  » A l’issue de la première session de travail de vendredi, l’entraîneur national a eu une idée beaucoup plus précise de l’intention de tous ces jeunes, notamment ceux aspirant à atteindre le plus haut niveau, comme cela a été le cas pour Burtlan Simisse.
Les jeunes qui feront preuve de détermination et d’assiduité seront ainsi appelés à participer à une compétition en mai prochain à l’île de La Réunion. Grâce aux contacts renoués avec ce pays, mais également avec Madagascar, Judex Jeannot a indiqué qu’un autre échange est prévu après mai avec les tireurs de la Grande Île. Cette année est aussi prévu un déplacement en Afrique du Sud, une participation aux Championnats d’Afrique seniors, en septembre prochain, au Maroc, aux Championnats du monde juniors et à la Coupe du monde en Hongrie en mai.
Pour l’entraîneur national, ceux qui donneront satisfaction feront partie de la sélection nationale en vue de participer à ces compétitions. « Bien entendu, tous ne seront pas sélectionnés. Car notre objectif est de trouver le juste milieu. A chaque déplacement, il y aura un équilibre entre les tireurs d’expérience et les jeunes. La présence de tireurs confirmés est très importante, car ces derniers encadreront les plus jeunes, afin qu’ils puissent donner le meilleur d’eux-mêmes », a expliqué Judex Jeannot.
Pour en revenir au regroupement de vendredi, Judex Jeannot a indiqué que les jeunes se sont entraînés, mais ont aussi eu l’occasion de réfléchir sur les thèmes qui ont été développés à l’issue des causeries, notamment sur la préparation, l’hygiène de vie d’un sportif de haut niveau, mais aussi l’importance d’un suivi médical. Pour ce qui est des cinq tireurs d’élite, Judex Jeannot a expliqué que leur objectif principal demeure les Championnats du monde de 2015. L’objectif étant de faire mieux et surtout garder la barre très haute.
Selon Judex Jeannot, il est très important que les tireurs commencent à se préparer dès à présent pour l’échéance de 2015. « Car c’est toujours extrêmement difficile de faire mieux après ce que nous avons réalisé l’année dernière. En même temps, ce serait vraiment dommage si nous réalisons des performances moyennes en 2015. Confirmer une bonne performance est très important à mes yeux. Comme je le dis toujours, un vrai champion est celui qui arrive à se maintenir au plus haut niveau le plus longtemps possible », a-t-il fait ressortir.
Judex Jeannot à Rodrigues
D’autre part, Judex Jeannot a indiqué que la première compétition de l’année devrait se tenir fin février-début mars. Une autre compétition devrait suivre fin avril-début mai. Cela, a-t-il ajouté, afin de lui permettre de jauger la progression de ceux sélectionnés pour la Coupe du monde en Hongrie. Notons aussi que l’entraîneur national se rendra à Rodrigues le mois prochain pour rencontrer le comité régional, mais aussi le Commissaire de la Jeunesse et des Sports, Ismaël Valimamode. Il en profitera pour superviser le jeune Linley Perrine, un des tireurs présélectionnés pour les Championnats du monde juniors de cette année.
Pour conclure, l’entraîneur national dit espérer avoir le soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports, afin de pouvoir bien encadrer les tireurs et surtout participer aux compétitions et échanges identifiés. « Nous avons désormais une équipe de dix tireurs potentiels de haut niveau. Le ministère est un partenaire privilégié de la fédération et nous souhaitons avoir une réunion avec ceux concernés très prochainement, afin de définir nos objectifs pour 2014 », a conclu Judex Jeannot.