Le tournoi à cachet d’une valeur de Rs 20 000 a favorisé les desseins de Boris Brissonnette. Organisée par la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées, samedi au dojo de Beau-Bassin, cette compétition a permis au tireur des villes soeurs de confirmer son potentiel naissant. En finale, il a pris la mesure de Brian Attock en s’imposant à l’unanimité des juges.Ce tournoi à cachet avait réuni quatre tireurs, les deux autres étant Dario Narainasawmy et Jonathan Collas. Au cours des demi-finales, Brissonnette avait repoussé le challenge de Narainasawmy aux points, tandis qu’Attock s’était révélé trop fort pour Collas. D’ailleurs, ce dernier devait être compté au deuxième rounnd et était sauvé par le gong. Toutefois, son coin jugeait plus prudent de jeter l’éponge avant l’entame de la dernière reprise. Lors de la finale disputée aux alentours de 23h30, en raison de coupures d’électricité, Brissonnette devait mieux gérer son combat afin de faire éventuellement la différence. Alors qu’Attock entamait le combat tambour battant, son adversaire attendait patiemment son heure pour graduellement prendre l’ascendant à partir de la deuxième reprise. Acculé dans les cordes à la dernière reprise, Attock était compté et laisait ainsi filer la victoire. Ayant démontré de très bonnes dispositions lors du gala Maurice/Afrique du Sud en avril dernier, Boris Brissonnette est appelé à prouver davantage son potentiel. Nous y reviendrons dans notre édition de demain.