Après leur brillante prestation à la Coupe du Monde de kick-boxing tenue du 15 au 18 mai dernier à Szeged en Hongrie, les quatre tireurs mauriciens ont été récompensés par le ministère de la Jeunesse et des Sports, hier après-midi.
James Agathe a obtenu un chèque de Rs 100 000 suite à sa médaille d’or décrochée dans la catégorie -81 kg. De son côté, Burtlan Simiss, médaillé d’argent, a reçu Rs 60 000, alors que les deux médaillés de bronze, Fabrice Bauluck et Facson Perrine ont obtenu chacun Rs 35 000 comme récompense. Quant aux entraîneurs Jérémie Rousseau, Judex Jeannot et Karl Prosper, ils se partageront la récompense de Rs 40 000.
Présent à cette fonction, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, a dit sa satisfaction que le kick-boxing mauricien continue à s’affirmer au plus haut niveau, d’où l’intégration des tireurs au sein de la High Level Sprts Unit (HLSU) ces dernières années.
« Cela a été rendu nécessaire en raison de vos efforts et sacrifices. Après l’athlétisme et la boxe, c’est maintenant au tour du kick-boxing d’émerger. Et ce, grâce à la solidarité, l’entente, le sérieux, la détermination et la motivation au sein de la fédération. Cet exemple doit être suivi par les autres fédérations qui devront emboîter le pas ». Le ministre a également fait part de son appréciation de la collaboration de cette fédération avec son ministère et a dans cette optique évoqué le ring mis à sa disposition.
Quant à Jérémie Rousseau, président de la fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA) s’est également appesanti sur le soutien du MJS. « Grâce à cette collaboration, nous voulons faire de notre mieux pour l’honneur du pays. Une nouvelle fois, nous n’avons pas failli à notre tâche et ces récompenses viennent ainsi couronner tout le travail effectué ».
Pour rappel, James Agathe, champion du monde en exercice, s’est retrouvé pour la troisième fois sur la plus haute marche du podium dans cette compétition, après ses médailles d’or obtenues en 2010 et 2011.