L’adversaire de Facson Perrine est désormais connu. Le tireur mauricien affrontera dimanche prochain le Gabonais Anguy Assoumou pour l’obtention de la ceinture intercontinentale pro en kick-boxing dans la catégorie -66,8 kg. Ce combat se déroulera au Gabon, plus précisément au gymnase du Prytanée militaire, dans le cadre des Internationaux de Libreville. Le défi s’annonce de taille pour Facson Perrine, du fait que son adversaire évoluera devant un public tout acquis à sa cause.
Médaillé d’argent lors de la dernière édition de la Coupe du Monde en Hongrie, Perrine devra être sur ses gardes. D’autant que cela sent déjà le coup fourré, car le comité organisateur n’a pas jugé bon de permettre le déplacement du juge-arbitre mauricien Stives Isbester. « Notre seule crainte demeure l’arbitrage », souligne-t-on au niveau de la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées. Reste que le vainqueur de ce combat, dont on ne connaît pas encore la durée, recevra outre la ceinture un cachet de 3 000 euros (environ Rs 120 000).
Jusqu’ici, peu d’informations ont été obtenues sur le potentiel d’Anguy Assoumou. Selon les renseignements obtenus, il devrait être précis dans ses coups et bon encaisseur. Il a également participé le mois dernier à la Coupe du Monde au Brésil. Toutefois, sa performance n’est pas connue. Par la suite, il s’est retrouvé au sein de la sélection gabonaise pour un stage de préparation au Maroc. Quant à Facson Perrine, il quitte le pays aujourd’hui en compagnie de l’entraîneur national, Judex Jeannot.
Pour rappel, ce tireur, qui sera en action lors des championnats du monde au Brésil en septembre, possède déjà un beau palmarès avec la médaille de bronze aux championnats du monde juniors, puis aux championnats du monde juniors, la consécration à la Coupe du Monde en 2011 et deux titres de champion d’Afrique. Il est également à rappeler qu’au cours de la dernière décennie, Mervyn Babajee avait déjà acquis une ceinture intercontinentale en venant à bout du Réunionnais Lallemand à Port-Louis.
Au cours de la soirée de dimanche prochain, deux autres ceintures seront en jeu. Ce sera au cours de combats opposant le Gabonais Ibinga Dropsy au Turc Bozhurt Adhurn chez les -71 kg, et un autre Gabonais, Yannick Matessa, à l’Italien Giuseppe Di Cuia chez les -69 kg. Outre ces trois combats internationaux, une compétition réservée aux amateurs se tiendra samedi en kick-boxing et également en full-contact. En marge de cette compétition, une réunion des pays francophones est prévue afin d’envisager une compétition de la Francophonie.