La Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) a organisé, dimanche dernier au complexe sportif de Glen Park, son championnat national junior. Une compétition au cours de laquelle William Bouton a été intraitable, confirmant du coup son titre acquis à la Coupe du monde en mai dernier en Hongrie. On notera également la bonne performance des Rodriguais, saluée par l’entraîneur national Judex Jeannot, pour les quatre victoires acquises au cours de cette journée. Soulignons que la région de Pamplemousses s’est aussi distinguée avec quatre victoires.
William Bouton a fait plaisir à son entraîneur national, dimanche dernier à Glen Park. C’est le moins que l’on puisse dire après sa victoire par K.-O à la deuxième reprise face à Emmanuel Bernard de Rodrigues. Une victoire acquise chez les moins de 54 kg et avant la fin de la deuxième reprise. William Bouton en avait fait de même le 11 juillet dernier lors de son combat face à un Sud-Africain à la Coupe des Nations qu’avait organisée la fédération au complexe sportif de Beau-Bassin.  » William est désormais très à l’aise sur le ring. Il est confiant et boxe sans complexe. Qui plus est, on constate qu’il a développé une habitude de gagner ses combats par K.-O comme James (Agathe). Il est très bien actuellement et continue à progresser « , a expliqué Judex Jeannot.
Ce qui réjouit encore plus l’entraîneur national, c’est la très bonne prestation des tireurs rodriguais. Selon Judex Jeannot, c’est la première fois que Rodrigues se déplace avec une aussi grosse délégation, soit huit tireurs et trois juges-arbitres. Ces derniers ont même pu se remettre à niveau au cours de leur séjour à Maurice.  » Les Rodriguais ont même remporté quatre finales et c’est de très bon augure. Nous avons, de plus, vu des jeunes capables et pétris de qualités. C’est dommage que Linley (Perrine) n’a pu faire ce déplacement, car on m’a fait comprendre qu’il est actuellement pris par ses études (Upper six). Mais en même temps, cette compétition nous a permis de voir les très belles qualités des autres jeunes « , a fait remarquer Judex Jeannot.
Par ailleurs, l’entraîneur national s’est dit très satisfait du déroulement de la compétition. Selon lui, le niveau était très bon et ce qui l’a fait le plus plaisir, c’est de constater l’engouement qu’il y a autour de ce championnat national.  » Nous avons eu une bonne cinquantaine d’entrées. Malheureusement, tout le monde n’a pas eu de place dans le sens où certaines catégories d’âge et de poids ne correspondaient pas. Au total, il y a eu 27 combats et 16 finales, ce qui est très intéressant « , a indiqué Judex Jeannot. Il s’est réjoui que les tout petits, dont le plus jeune avait 8 ans, ont été très à l’aise sur le ring. Sans oublier que les filles s’intéressent de plus en plus au kick-boxing, comme en témoignent les trois combats au programme, a souligné l’entraîneur national.  » C’est bon signe et cela prouve qu’il y a beaucoup de motivation et de détermination de la part de ces jeunes « ,  a-t-il déclaré.