Le comité régional de Grand Baie a organisé, dimanche dernier, le championnat national K1 en collaboration avec l’hypermarché Super U, sous l’égide de la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA). Selon l’entraîneur national, Judex Jeannot, la compétition a été très bien organisée par les membres de ce comité régional et qui de plus, a-t-il indiqué, les combats ont été d’un très bon niveau. Ce qui le réjouit encore plus, c’est le fait d’avoir vu des tireurs en pleine progression.
Ils étaient nombreux, les tireurs de l’île à s’être donnés rendez-vous, dimanche après-midi, sur l’aire de stationnement de Super U, deux semaines seulement après les inter-régions. L’entraîneur national se réjouissait d’ailleurs, de l’opportunité offerte aux tireurs, de pouvoir boxer en si peu de temps. Au final, il s’est dit satisfait par les performances enregistrées. « C’était une bonne compétition et surtout très bien organisée. Je félicite tous ceux derrière cette organisation. Dans l’ensemble, nous avons eu de bons combats. Les boxeurs ont tous confirmés. Ce qui fait, qu’il n’y a pas eu de surprise », a-t-il déclaré.
Il a d’ailleurs souligné, que la jeune Sybella Leelah, 13 ans seulement et issue de l’entraînement de Karl Prosper, à Beau-Bassin/Rose-Hill, a une fois encore fait parler d’elle. Elle s’est imposée pour la deuxième fois de suite, face à  Illary Joyeux de Curepipe, chez les minimes de moins de 44 kg, soit sa troisième victoire en autant de sorties. Pour Judex Jeannot toutefois, le combat de dimanche a été beaucoup plus difficile à gagner, car son adversaire était déterminé à lui donner une bonne réplique et prendre sa revanche. « Illary et Sybella ont le même âge et se rencontre très souvent en raison du fait qu’elles font partie de la même catégorie. Cela me rappelle Fabrice (Bauluck) et Niven (Ramasubhu) », a-t-il indiqué.
Au-delà du résultat, c’est le sérieux, l’envie, la discipline et la détermination des deux jeunes qui font plaisir à l’entraîneur national. « Illary a démontré qu’elle a encore progressé et a aussi prouvé que son objectif est de prendre sa revanche sur Sybella. Elle a tout intérêt à continuer à s’entraîner avec la même rigueur », a-t-il fait remarquer. Judex Jeannot a d’ailleurs ajouté que le cas de ces deux boxeuses ne peut que faire énormément de bien à la discipline. Idem chez les seniors hommes des moins de 60 kg, où Cédric Changou de Curepipe, s’est imposé pour la deuxième fois de suite face à William Bouton de Quatre Soeurs. « Cédric a plus de métier, que William et c’est justement cela, qui lui a permis de faire la différence.  N’empêche que j’ai vu, un William très motivé, lui qui vient de passer senior. S’il continu, a envoyé de bons signaux, c’est sûr qu’il devrait à nouveau faire partie de la sélection. Mais faut-il aussi encore qu’il arrive montrer plus, ce que Cédric nous montre actuellement , » a-t-il avancé.
Selon Judex Jeannot, le combat chez les cadettes de moins de 56 kg, entre Stania Rathbone et Kelvina Augustin a été tout aussi disputé. Les deux jeunes ont 15 ans.  Il trouve Kelvina Auguste très déterminée à venir contester, la suprématie de Stania Rathbone, sélectionnée pour représenter le pays, l’année prochaine aux Championnats du monde juniors, aux côtés de Warren Robertson. « C’est de la bonne compétition. J’espère que les jeunes continueront avec cette même envie et cette même détermination. Car en ce faisant, c’est toute la discipline qui progressera davantage, » a-t-il conclu.