La décision de la Fédération malgache de Kick-Boxing (FMK) de renvoyer les Championnats d’Afrique de la WAKO (World Association of Kick-Boxing Organization), qui devaient se tenir à la fin du mois dernier, à Tana, agace l’entraîneur national Judex Jeannot. Ce dernier n’a pas digéré ce renvoi de dernière minute et en a fait part aux tireurs, lors d’une récente rencontre, auxquelles assistaient également les membres de la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA). Avec ce renvoi, la fédération déléguera une équipe de dix tireurs pour participer à un stage-compétition le mois prochain. Des contacts ont déjà été établis avec l’entraîneur Shorne Moorcroft à ce sujet.
C’est donc décidé. Pour pallier le renvoi des Championnats d’Afrique, une équipe de dix tireurs, dont deux filles (Jessica Jocelyn et Kelly Rousseau en moins de 56 kg), effectueront un déplacement en Afrique du Sud, le mois prochain. Un déplacement rendu possible grâce aux bonnes relations développées entre les deux fédérations depuis quelques années maintenant et surtout grâce à l’accord de partenariat qu’elles ont signé. « Il faut dire que la fédération sud-africaine nous avait déjà invités. Nous devions tout simplement finaliser les détails de ce stage commun lors des Championnats d’Afrique à Madagascar. Après le renvoi de cette compétition, nous avons tout de suite pris contact avec Shorne Moorcroft pour finaliser le tout », a expliqué Judex Jeannot.
Pour ce dernier, la programmation de ce déplacement est très importante après le renvoi des Championnats d’Afrique. Car selon lui, les tireurs sont très sensibles et peuvent être découragés très facilement. « Il faut compenser ce manque si nous ne voulons pas que nos boxeurs se laissent gagner par le découragement. Il faut qu’ils aient un but pour continuer à s’entraîner. Sans cela, le niveau sera affecté. Ce qui est chagrinant, c’est que tout le monde était très motivé et déterminé après la médaille d’or de Fabrice Bauluck à la Coupe du monde en Hongrie », a-t-il fait remarquer. Ce dernier a indiqué que la délégation quittera le pays le 15 août et disputera une compétition le 18. Un stage pour juge-abitre est également prévu sous la direction de Shorne Moorcroft. Cinq juges feront le déplacement, à savoir Steeves Isbester, Jérémie Rousseau, Sanju Bhikoo, Jean-Noël Larhubarbe et Ombreta Nanine.
Manque d’expérience
D’autre part, Judex Jeannot n’a pas mâché ses mots à l’égard des responsables de la FMK après le renvoi de cette compétition d’autant que c’est la deuxième fois en l’espace de deux mois que les dirigeants malgaches ont procédé ainsi. « Les Championnats d’Afrique étaient prévus pour avril, puis avaient été renvoyés pour juin. Et voilà maintenant que la compétition est repoussée pour septembre. Tout cela n’est pas sérieux et sincèrement, cela m’agace beaucoup. J’ai même l’impression que les personnes responsables de l’organisation manquent d’expérience en la matière », a indiqué l’entraîneur national.
Pour Judex Jeannot, il est clair que les dirigeants malgaches n’ont pas réalisé pl’ampleur des conséquences de ce nouveau renvoi. « Nous avons préparé ce groupe de boxeurs depuis des mois et à la dernière minute, on nous balance que la compétition a été une nouvelle fois repoussée. Même l’entraîneur malgache Romual m’a expliqué que ce renvoi l’agaçait beaucoup. Car comme nous, il avait pris des mois pour préparer son équipe », a fait remarquer Judex Jeannot.
Avec ce renvoi, l’entraîneur national a pris le soin d’expliquer aux tireurs  le pourquoi de la situation. « C’est sûr qu’il y a des déçus, car les tireurs s’étaient bien préparés pour réaliser une bonne performance. Je peux même dire qu’ils étaient tous prêts. Dommage surtout pour ceux à qui la fédération avait décidé de donner la chance de découvrir ce niveau de la compétition pour la première fois. Maintenant, notre seule interrogation est de savoir si les Malgaches feront preuve de plus de sérieux en septembre. Est-ce qu’ils seront en mesure de respecter leurs engagements? C’est une question à laquelle je n’ai pas de réponse surtout après deux renvois », a-t-il regretté.