Ils étaient attendus sur le podium, mais ont très vite pris la porte de sortie. Engagés dans la 20e édition des championnats du monde de kick-boxing version low-kick, Boris Brissonnette et James Agathe n’ont pu passer le cap des huitièmes de finale. Hier après-midi en Serbie, le premier nommé s’est incliné aux points (0-3) face au Polonais Lukasz Kaczmarczyk dans la catégorie -71 kg. De son côté, James Agathe, en action chez les -81 kg, a également concédé une défaite à l’unanimité des juges face à l’Ukrainien Yurii Zubchuk.
Champion du monde en exercice, Agathe n’ajoutera pas un nouveau fleuron à son palmarès. L’Ukrainien a imposé une certaine mainmise sur le combat au cours des deux premiers rounds et a su résister à un retour désespéré du tireur mauricien lors de la première reprise. Les demi-finales de cette catégorie opposeront le Russe Aleksandr Drobinin au Tchèque Daniel Navara, et l’Italien Andrea Andrenacci à Yurii Zubchuk.
« Zubchuk s’est montré plus intelligent et a cru en ses chances. Par contre, James a semblé manquer de concentration. Comme lors des précédentes compétitions, son premier combat est toujours laborieux et il monte par la suite en puissance. Cette fois, cela lui a été fatal », reconnaît l’entraîneur national, Judex Jeannot.
De son côté, Boris Brissonnette a de nouveau échoué dans sa quête d’un podium mondial. Cette fois, il n’a pu résister aux assauts de Lukasz Kaczmarczyk, qui s’est montré plus percutant les trois rounds durant. « Le Polonais s’était mis en confiance suite à sa victoire au tour précédent et était plus à l’aise que Boris. Ce dernier s’est sans doute mis trop de pression, et à ce niveau de compétition, tout manquement coûte cher », analyse Judex Jeannot.
Reste que le Polonais s’est incliné par la suite en quarts de finale face au Serbe Alexsandar Topic. Ce dernier briguera une place en finale face à l’Azéri Ramal Aslanov. L’autre demi-finale mettra aux prises le Français Édouard Bernadou au Russe Shamil Gasanbekov, champion du monde en exercice.
Dans le camp mauricien, on espère que la journée d’aujourd’hui apporte des résultats plus positifs. Fabrice Bauluck disputera le quatrième quart de finale de la catégorie -54 kg face au Turc Sami Yildrim, qui a pris le meilleur du Serbe Danijel Bogdanovic au tour précédent. Les autres quarts opposeront l’Américain James Wilson à l’Azéri Ramiz Mammadov, le Russe Armen Arutyunov au Marocain Issam Bougadir et le Kazakh Ulanbek Kasymbekov à l’Italien Ivan Sciolla.
De son côté, Burtlan Simiss défiera le Russe Anton Salchak lors du premier quart de finale des -51 kg. Un combat qui s’annonce épique entre le vice-champion du monde seniors et le champion du monde juniors. Les autres quarts opposeront l’Azéri Chingiz Ahmadzada au Malgache Jean-Christian Heriniaina, l’Iranien Omid Ahmadisafa au Marocain Mohmaed Laaguid, et le Libanais Hatem Mutaleb au Kazakh Nurken Tulegenov, tenant du titre.