Alors que le coup d’envoi des championnats du monde de kick-boxing est prévu demain à Skopje en Macédoine, le tirage au sort se déroulera cet après-midi. Le sort sera-t-il favorable aux tireurs mauriciens Fabrice Bauluck, Facson Perrine et James Agathe, qui seront engagés en low-kick, et Mervin Babajee, qui évoluera de son côté en K1 ?
Toujours est-il qu’une certaine confiance règne au sein de la délégation mauricienne qui a rejoint la Macédoine, après des transits à Paris et à Vienne. Alors que les tireurs étaient à l’entraînement ce matin, une réunion est prévue cet après-midi avec l’entraîneur national, Judex Jeannot, et l’entraîneur du comité régional de Rodrigues, Jean-Claude Spéville.
« Nous travaillerons surtout le côté psychologique, car il s’agira de mettre les combattants davantage en confiance. Certes, ils ont hâte de se retrouver sur le ring, mais je sens en eux une forte concentration et cette envie de gagner », avance le premier nommé.
Certes, Judex Jeannot s’attend à une compétition des plus relevées, avec la présence de tireurs venant de plus de 60 pays. Ce qui a finalement poussé le comité organisateur à avancer la compétition de 24 heures. L’entraîneur national se dit satisfait de l’état de forme de Mervin Babajee, qui réside en France, et souhaite que James Agathe récupère de son problème de bronches.
Il est à noter que les finales se dérouleront vendredi et samedi prochain.