Le village d’Olivia, situé à l’Est de l’île, se parera de ses habits de lumière, dimanche prochain, afin d’accueillir les championnats nationaux de full-contact sur son terrain de football. Un événement prévu à partir de 13 heures, et qui a été rendu possible grâce au soutien de Ciel Properties Ltd, développeur et promoteur du projet Anahita World Class Sanctuary. Dans cette optique, cet organisme a remis des équipements aux dirigeants et tireurs du club d’Olivia, hier après-midi au Four Seasons Golf Club.
Fondé en août de l’année dernière, le Club d’Olivia, placé sous la présidence de Clarel Marie, et avec comme entraîneurs Steward Charlot et Patrick Sutton, s’est rapidement fait un nom. De sa trentaine d’adhérents, certains se sont déjà illustrés au cours des championnats nationaux low-kick organisés le mois dernier à Curepipe. De ce fait, le Ciel Properties Ltd, à travers l’Anahita Centre for Excellence (ACE), n’est pas resté insensible aux efforts des dirigeants de ce club. C’est ainsi que ce support cadre dans les activités sociales, littéraires et sportives permettant le développement des villages se situant dans les paramètres d’Anahita. En vrac, des cours de cuisine, d’agriculture, de handicraft, un tournoi interécoles de football et le lancement d’une école de musique.
En présence de Tim Redman Chief Executive Officer de Ciel Properties Ltd et des dirigeants de la fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA), Mahen Sookun financial manager de Ciel Properties Ltd a ainsi situé les enjeux de ce soutien au club d’Olivia. «Nous avons un devoir social et nous voulons la promotion de tout un chacun dans les villages avoisinants. Valeur actuelle, cinquante projets ont été complétés et cinquante autres attendent d’être complétés». De son côté, Reena Rampadarath Community Development Co-ooordinator a fait remarquer que ce projet vise à promouvoir un sport sain contre les fléaux de la société. «Le kick-boxing peut servir de plateforme pour une discipline de vie, afin qu’à l’avenir, nous ayons des citoyens responsables».
Du côté de la FMKBDA, on accueille ce projet avec enthousiasme. Comme en attestent les propos du président Jérémie Rousseau. «Nous ne pouvons que saluer cette initiative, d’autant que le Club d’Olivia a déjà fait ses preuves avec des tireurs dévoués. Les entraîneurs se donnent corps et âme, et notre voeu demeure que le kick offre aux jeunes un meilleur espoir dans l’avenir». Dans ce contexte, il a pris pour exemple Facson Perrine qui à son avis symbolise «un flambeau et un exemple». Il est à noter que la dernière partie des éliminatoires en vue de ces championnats nationaux se déroulera demain après-midi.