Les noms des tireurs qui participeront à la Coupe du monde de mai prochain (du 16 au 19) seront connus à l’issue de la rencontre Maurice-Réunion prévue pour le 20 avril prochain, au Caudan Waterfront à Port-Louis. C’est ce qu’a déclaré l’entraîneur national, Judex Jeannot, après avoir eu l’occasion de voir ses tireurs en action lors du troisième tournoi de l’année, samedi dernier, à l’occasion du championnat national de mu thaï, au gymnase France Martin, à Les Salines, Port Louis.
Après le tournoi à cachets de Curepipe, le championnat national de full contact et celui du mu thaï, samedi dernier, Judex Jeannot établira sa liste de boxeurs  qui feront le déplacement à la Coupe du monde de la WAKO (World Association of Kick-Boxing Organization). Une compétition au cours de laquelle il attend beaucoup de ses tireurs qui seront opposés à des tireurs chevronnés de l’île de La Réunion. A ce titre, il aura un oeil attentif sur le Rodriguais Facson Perrine qui vient de rentrer d’un stage de trois mois de la Thaïlande grâce à une bourse de perfectionnement de l’État.  
Selon Judex Jeannot, le tireur était opposé à deux adversaires chez les moins de 63.5 kg, samedi dernier, mais n’a pu réellement montrer sa forme actuelle. Cela en raison du fait que ses adversaires n’étaient pas de son niveau. « Personnellement, je ne suis pas toujours satisfait de Facson. Il a certes gagné en puissance, mais il travaille plus lentement. C’est un boxeur qui cogne énormément, alors que samedi, il ne l’a pas vraiment fait. Peut-être qu’il ne s’est pas donné à 100% », a indiqué Judex Jeannot. Ce dernier a ainsi ajouté qu’il attendra la compétition du 20 avril pour avoir une bonne idée sur Facson Perrine. Lors de cette soirée, ce dernier tirera face à Olivier Lagarrigue (75 kg), un tireur de classe A qui, selon Judex Jeannot.
Fabrice Bauluck (54 kg), aussi bien que James Agathe (81 kg) auront également des adversaires de classe A, à savoir Joël Bardeur (57 kg) et Patrick Boyer (81 kg). « Cela me réjouit énormément de savoir que ces trois tireurs auront des adversaires de classe A. Ce qui me permettra d’avoir une idée beaucoup plus précise de leur forme », a-t-il déclaré. Pour sa part, Fanfan Nagamah (54 kg), qui revient, tout comme Facson Perrine, d’un stage de trois mois de la Thaïlande, sera opposé à Jason Lebian (57 kg). Pour Judex Jeannot, le Mahébourgeois a accompli de gros progrès en Thaïlande et l’a prouvé samedi dernier, à Les Salines.
Opposé  à Fabrice Bauluck, Fanfan Nagamah a, une fois de plus, impressionné l’entraîneur national. « Fanfan a boxé sans complexe et a même donné une bonne réplique à Fabrice. Il avait un très bon état d’esprit et a démontré beaucoup d’envie. Il a progressé dans sa façon de boxer. S’il continue à travailler comme il le fait, il aura de bons résultats », a fait remarquer Judex Jeannot. Ce que ce dernier trouve encore plus intéressant, c’est que contrairement aux autres adversaires de Fabrice Bauluck, le jeune Nagamah n’a, à aucun moment, concédé la défaite. Ce qui est, à son avis, un très bon signe.
Pour ce qui est du combat féminin entre Ketty Rousseau et Jessica Jocelyn (60 kg), la victoire est allée à la première nommée. Selon l’entraîneur national, il y a eu beaucoup d’engagement et peu de déchets. « Ketty a progressé, alors que Jessica a manqué de jus. » Judex Jeannot attend maintenant le 20 avril pour avoir une idée sur la valeur de ces deux tireuses lorsqu’elles évolueront face à des Réunionnaises. Ketty Rousseau boxera face à Cindy Dalleau (56 kg), alors que l’adversaire de Jessica Jocelyn n’est pas encore connue. Idem pour Burtland Simisse (51 kg).
Pour conclure, Judex Jeannot s’est dit satisfait du niveau du championnat national de mu thaï de samedi dernier. Au total, 15 combats ont été disputés. Ce qui réjouit aussi l’entraîneur national, c’est d’avoir eu l’occasion de voir boxer les tireurs pour la troisième fois en trois mois. « J’estime que nous sommes sur la bonne voie. Nous voulions programmer un maximum de combats pour nos boxeurs et je suis content que nous parvenions à le faire », a-t-il conclu.