Le déplacement de la délégation mauricienne à la Coupe du Monde de kick-boxing prévue à Szaged en Hongrie s’annonce des plus éprouvants. Le plan de vol initialement prévu a été modifié en début de semaine et certains tireurs ne pourront trouver un repos bien mérité qu’après environ 26 heures. Ce qui a particulièrement exaspéré les dirigeants de la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA).
Initialement, la délégation forte de sept tireurs et deux dirigeants devait mettre le cap sur Paris à 23h lundi prochain. De là, un autre vol était prévu pour Budapest, alors que le déplacement Budapest-Szeged, long de quatre heures, devait être effectué par car. Or, cette fois, le plan de vol a été modifié, avec un vol prévu à 8h lundi prochain, avec cette fois escale à Francfort, avant de rallier Budapest et ensuite Szeged.
Une modification pour des raisons économiques, souligne-t-on au niveau du ministère de la Jeunesse et des Sports, suite à une mesure préconisée par le ministère des Finances. Le premier plan de vol aurait coûté Rs 80 000 de plus, somme que les dirigeants de la FMKBDA avaient pourtant accepté de déduire de leur budget de fonctionnement.
Cette modification met hors de lui l’entraîneur national, Judex Jeannot. « Si le premier plan de vol avait été respecté, les tireurs auraient eu toute la nuit de dimanche à lundi pour se reposer. Cette fois, James Agathe, qui habite à Grand-Baie, devra être sur pied dès 3h du matin et ne pourra retrouver un lit que 26h plus tard. Comment peut-on pénaliser ainsi un athlète qui a consenti à autant d’efforts pendant de longs mois ?! »
Il jette donc le blâme sur les officiers du ministère de la Jeunesse et des Sports, qui à son avis ont préféré le second plan de vol pour des raisons économiques.
Judex Jeannot se pose donc des questions. Pourquoi ces officiers agissent-ils avec autant de méchanceté à l’égard de notre fédération ? Ces tireurs auront-ils récupéré avant le coup d’envoi de la compétition ? »
Ces mêmes états d’âme sont exprimés par Jérémie Rousseau, président de la FMKBDA. « Je suis arrivé à la conclusion que ces officiers n’ont aucune considération pour des athlètes de haut niveau. Ils ont sans doute une dent contre nous et il est à se demander s’ils ont réfléchi avec sagesse avant de prendre une telle décision. » Toutefois, il dit apprécier le rôle du ministre de tutelle, Devanand Ritoo.
Pour rappel, la délégation comprend les tireurs Fabrice Bauluck, Burtland Simiss, Fanfan Nagamah, Facson Perrine, James Agathe, Ketty Rousseau et Jessica Jocelyn, de même que Judex Jeannot et Sanju Bhikoo, secrétaire de la FMKBDA. La pesée devrait être effectuée jeudi prochain et le coup d’envoi de la compétition donné le lendemain.