Médaillé d’or en 2015, Fabrice Bauluck aura de nouveau l’occasion de se retrouver sur la plus haute marche du podium lors de la 23e édition de la Coupe du Monde de kick-boxing qui se déroule à partir d’aujourd’hui à Budapest en Hongrie. Engagé en low-kick dans la catégorie -54 kg, il disputera la finale directe face au Brésilien Rafael Spin. De leur côté, Jessica Jocelyn, James Agathe, William Robertson et Stania Rathbone ont tous été tirés en demi-finales, alors que Brian Jameer sera en action en huitièmes de finale.
À l’issue du tirage au sort effectué hier soir, Jameer, engagé chez les -71 kg, livre son premier combat cet après-midi face à l’Ukrainien Olekshi Mukhailov. En cas de succès, il devrait être opposé en quarts de finale au Russe Kamil Murtugaliev. Il est à noter que cette catégorie comprend neuf tireurs, dont trois Ukrainiens. De son côté, James Agathe devait également être en action cet après-midi. Il brigue son visa pour la finale des -81 kg face à l’Autrichien Patrick Grabnes. L’autre demi-finale met aux prises le Serbe Nikola Stosic au Français Sébastien Duclot.
Quant à Stania Rathbone, qui en est à son baptême du feu dans cette compétition, elle affronte aujourd’hui en demi-finales de la catégorie -52 kg en Younger Juniors la Finlandaise Noora Al-Saffu. Si elle passe le cap, elle sera opposée en finale au vainqueur du duel Daniella Pasheev (Israël)/Irene Roggio (Italie). Il est à souligner que Stania Rathbone évolue en style KI, tout comme William Robertson, en raison d’un manque de participants en low-kick. Ce dernier a de son côté sur sa route le Moldave Maxim Cazaou en demi-finales de la catégorie -54 kg chez les Older Juniors. Le Bulgare Hristiyn Kanchev et l’Italien Michele Giuliani sont engagés dans l’autre demi-finale.
Quant à Jessica Jocelyn, elle devait tenter de repousser le challenge de la Moldave Nicoleta Cotun en demi-finales de la catégorie -52 kg chez les seniors. Un éventuel succès lui permettra de défier l’Italienne Laura Lombardi, directement qualifiée pour la finale.